TD: l'achat de Cowen plus stratégique que rentable à court terme

Publié le 02/08/2022 à 11:59

TD: l'achat de Cowen plus stratégique que rentable à court terme

Publié le 02/08/2022 à 11:59

Par Dominique Beauchamp

Bien que la Banque TD prévoit dégager un rendement du capital investi de 14% après les synergies, l’achat ajoutera peu aux bénéfices de la banque torontoise en 2023, indique l’analyste Joo Ho Kim de Credit Suisse. (Photo: 123RF)

La Banque TD (TD, 82,37$), déjà sous la loupe pour l’acquisition record de First Horizon Bank, consolide sa stratégie américaine audacieuse avec l’achat de la banque d’investissement indépendante de New York, Cowen (COWN, 38,39$ US) pour 1,3 milliard de dollars américains.

La Banque TD a fait une offre de 13,4 milliards de dollars comptant pour la banque First Horizon (FHN, 22,85$ US) de Memphis au Tennessee en février, mais les approbations réglementaires tardent à arriver.

Comme l’indique le président de Valeurs mobilières TD, Riaz Ahmed, l’achat de Cowen lui procurera des spécialités qu’il aurait pris 5 à 10 ans à bâtir, soit la recherche, les ventes institutionnelles et la négociation sur les actions américaines, incluant des services-conseils aux entreprises en matière d’investissement durable. 

Dans une note préliminaire, Joo Ho Kim de Credit Suisse semble suggérer que la transaction s’avère plus stratégique que rentable pour TD, d’où le léger recul de l’action de la banque à l’annonce de cet achat new-yorkais, en matinée le 2 août.

L’acquisition de Cowen, qui devrait se clore au premier trimestre de 2023, fera passer les revenus de la filiale de courtage de TD de 4,8 milliards de dollars (G$) à 6,8G$, dont 40% au sud de la frontière.

Bien que la Banque TD prévoit dégager un rendement du capital investi de 14% après les synergies, l’achat ajoutera peu aux bénéfices de la banque torontoise en 2023, indique l’analyste.

La Banque TD mise sur des synergies de revenus de 300 à 350 millions de dollars américains (M$) trois ans après l’achat de Cowen, mais la transaction exige des charges d’intégration de 450M$ US sur ces trois ans, dont 250M$ US de boni de rétention pour inciter le personnel clé à rester en poste.

L’acquisition n’affaiblit pas le capital réglementaire de la Banque TD parce qu’elle finance cet achat avec la revente à bon prix d’une partie (1,9G$ US) de ses actions dans le courtier Charles Schwab (SCHW, 67,51$ US), explique Joo Ho Kim. TD a vendu 28,4 millions d’actions de Charles Schwab, réduisant ainsi son intérêt de 13,4 à 12%.

L’analyste précise aussi que les actions de Charles Schwab se négociaient à un multiple de 14,5 fois les bénéfices prévus en 2023, alors que celles de Cowen s’échangeaient à seulement 6 fois les siens, avant l’annonce de la transaction.

Chris Murray calcule que la quote-part des bénéfices que TD perdra de la vente d’actions de Charles Schwab, soit 1,1% du bénéfice prévu en 2023, sera récupérée par la contribution de Cowen.

Avant la téléconférence de TD, l’analyste ne touche pas à son cours cible de 130$ et reste neutre envers la Banque TD.

Sur le même sujet

Les hausses de taux commencent à ralentir la croissance, disent les patrons de banque

Mis à jour le 07/09/2022 | La Presse Canadienne

Les dirigeants des plus grandes banques du pays affirment que les hausses des taux commencent à avoir l’effet escompté.

Greenpeace: les banques canadiennes ne respectent pas leurs engagements climatiques

«Les engagements des banques canadiennes sont loin de ce que l’ONU a fixé comme exigences», mentionne Greenpace.

À la une

Les premiers camions électriques Tesla livrés à PepsiCo début décembre

14:53 | AFP

PepsiCo a indiqué qu’il prévoyait de recevoir le 1er décembre des semi-remorques Tesla.

Meta alerte sur les applications piégées qui volent les mots de passe

Il y a 43 minutes | AFP

Les développeurs de ces applications cherchaient probablement à récupérer les mots de passe.

Cryptomonnaies: plus de 100 millions $US volés sur Binance après un piratage

08:15 | AFP

Binance est la plus grande plateforme d’échange de cryptomonnaies dans le monde en termes de volume.