Achat clé pour Atrium

Publié le 17/10/2009 à 00:00

Achat clé pour Atrium

Publié le 17/10/2009 à 00:00

Si vous croyez au potentiel du marché des vitamines et autres pilules santé, Atrium Innovations (Tor. ATB, 15,35 $) pourrait vous intéresser, d'autant plus que son titre est sous-évalué, selon certains analystes financiers.

Ces derniers apprécient la dernière acquisition d'Atrium. Le 21 septembre, l'entreprise de Québec a mis la main sur Garden of Life, un fabricant américain de suppléments nutritionnels qui vend ses produits dans 12 000 magasins d'aliments naturels.

Cet achat a amené Hugues Bourgeois, analyste à la Financière Banque Nationale, à relever de 1 $ son cours cible, pour le faire passer à 18 $.

Avec cette transaction évaluée à 37,5 millions de dollars américains (M$ US), Atrium Innovations se paie un nouveau réseau de distribution pour ses 1 400 suppléments nutritionnels jusqu'ici vendus dans 35 pays par l'intermédiaire de professionnels de la santé et de catalogues.

"Atrium cible désormais les patients auxquels le médecin suggère la prise de suppléments, mais qui n'en vend pas", précise M. Bourgeois.

Cette opération devrait amener d'importantes économies, selon Scott Van Winkle, de Canaccord Adams. Atrium pourra utiliser sa capacité de production pour fabriquer les deux tiers des produits de Garden of Life, qui sous-traite sa production.

L'analyste de Canaccord recommande l'achat du titre et fixe sa cible d'un an à 19 $.

Atrium a affiché un bénéfice net de 44,5 M$ US sur des revenus de 290 M$ US en 2008. Elle exploite sept usines en Amérique du Nord et en Europe.

Propulser le Wobenzym

Atrium mise également sur son dernier achat pour propulser les ventes de son produit-vedette aux États-Unis, le Wobenzym.

Cet anti-inflammatoire a généré le tiers des ventes d'Atrium en 2008. Ce produit est particulièrement connu en Allemagne, où il est fabriqué depuis plus de 40 ans.

Jusqu'à la fin août, le Wobenzym avait un statut de médicament, ce qui compliquait sa distribution dans certains pays. Mais des changements de réglementation en Allemagne lui ont permis d'accéder au titre de supplément alimentaire.

"Avec ce statut, on peut vendre ce produit un peu partout", dit Pierre Fitzgibbon, président et chef de la direction d'Atrium.

Ce changement entraîne toutefois une période de transition qui pourrait rendre nerveux certains investisseurs, avertit Tal Woolley, de RBC Marchés des Capitaux. "Mais il ne devrait pas y avoir d'impact sur les ventes", précise l'analyste, qui rappelle qu'Atrium commercialise pendant la transition un médicament similaire au Wobenzym.

Le Wobenzym, version supplément naturel, devrait être introduit dès la fin de l'année en Italie, en Allemagne, en Espagne, en France et, enfin, aux États-Unis.

100 millions pour des acquisitions

Mais ne cherchez pas le Wobenzym sur les tablettes des pharmacies. Atrium veut offrir des produits cautionnés par des professionnels de la santé, soit des médecins et des spécialistes en magasin, et par catalogue.

C'est dans ce marché haut de gamme, évalué à 18,1 milliards de dollars aux États-Unis, qu'Atrium cherche à acheter des entreprises chez nos voisins du Sud et en Europe dans divers créneaux, comme la santé des yeux.

Maher Yaghi, analyste chez Valeurs mobilières Desjardins, estime que l'entreprise pourrait dépenser jusqu'à 100 M$ US pour réaliser des acquisitions sans accroître de façon sensible son ratio d'endettement.

"Atrium est parvenue à un stade où elle attire l'attention des autres acteurs de l'industrie", dit-il. M. Yaghi recommande l'achat du titre et fixe une cible de 18,30 $.

Potentiel

Nouveau réseau de distribution aux États-Unis.

Économies en matière de production.

Risques

Revenus tributaires de l'humeur des consommateurs américains.

Le tiers des revenus provient du Wobenzym.

Rendement

1 000 $ investi il y a trois ans valait 1 059 $ le 9 octobre 2009.

Source : Bloomberg, au 9-10-2009

lesaffaires.redaction@transcontinental.ca

À la une

À surveiller: Metro, Canadian National Railways, Microsoft

Il y a 54 minutes | Charles Poulin

Que faire avec les titres Metro, Canadian National Railways et Microsoft? Voici quelques recommandations d’analystes.

Les nouvelles du marché

Mis à jour à 08:56 | Refinitiv

Économie américaine, hausse de revenus pour Rogers, McDonald's rate la cible, Russie et États-Unis, Tesla en croissance

Titres en action: McDonald's, Dow, STMicroelectronics, Nestlé

Mis à jour à 08:23 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.