À surveiller: Vale, Canada Goose et Facebook

Publié le 28/01/2019 à 09:35

À surveiller: Vale, Canada Goose et Facebook

Publié le 28/01/2019 à 09:35

Canada Goose (GOOS, 64,97$): une occasion?

Cannaccord Genuity réitère une recommandation d'achat.

Camilo Lyon indique que les doutes et les craintes créent généralement de bonnes occasions d'achat. Il croit que la situation s'applique à Canada Goose, sous pression à la suite des récentes tensions entre le Canada et la Chine.

Après vérification des ventes dans les magasins physiques et en ligne de l'entreprise au Canada et aux États-Unis, l'analyste estime que la société a connu un autre solide hiver à la fin de décembre. À son avis, le troisième trimestre ne sera qu'une autre preuve soulignant la popularité croissante de la marque dans le monde.

À plus long terme, il croit que Canada Goose ne fait que commencer à pénétrer le marché mondial, alors qu'elle n'a pratiquement pas de présence en Chine.

M. Lyon note également qu'à 40 fois le bénéfice anticipé des prochains 12 mois, le titre n'est pas loin du bas de 36 fois les bénéfices qu'il n'a touché que deux fois depuis 2017. Il estime en outre que son ratio PEG de 1,12 (ratio cours/bénéfice sur la croissance anticipée), est plus faible que ceux d'Under Armour (2,2), Nike (2) et lululemon (1,6).

La cible est maintenue à 102$.

À la une

À la une: les 300 plus grandes entreprises

Édition du 25 Mai 2022 | Les Affaires

Découvrez notre classement et les meilleures stratégies de recrutement.

Prospérer malgré l'adversité

Édition du 25 Mai 2022 | Marine Thomas

BILLET. Les grandes entreprises font face à des défis sans précédent et elles s’en tirent brillamment!

Recrutement: les grandes entreprises ont su tirer leur épingle du jeu malgré la pandémie

Édition du 25 Mai 2022 | Catherine Charron

SPÉCIAL GRANDES ENTREPRISES. La gestion des ressources humaines a connu une période d’ébullition incroyable.