À surveiller: Tilray, Roots et Quincaillerie Richelieu

Publié le 08/04/2022 à 08:15

À surveiller: Tilray, Roots et Quincaillerie Richelieu

Publié le 08/04/2022 à 08:15

Par Catherine Charron

L'effet de saisonnalité revient hanter Quincaillerie Richelieu. (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de Tilray, Roots Corporation et Quincaillerie Richelieu? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.


Tilray (TLRY, 7,25 $ US): des opportunités à couper le souffle

Si les Canadiens ont fait la fine bouche à l’égard de ses produits, Tilray n’est pas moins parvenue à tirer de meilleures marges qu’à pareille date l’an dernier grâce aux synergies qui se sont créées depuis qu’elle a fusionné avec le producteur canadien Aphria, estime John Zamparo de Marchés des capitaux CIBC.

Au troisième trimestre de l’exercice, le fruit de l’union entre les deux sociétés a généré des ventes de 152 millions de dollars américains (M$ US), et un bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement de 10 M$ US.

Sur la même période, à l’exercice précédent, il avait plutôt rapporté des ventes de 167 M$ US et un BAIIA de 4 M$ US. Pourtant, les ventes dans l’ensemble du secteur ont crû de 22% en un an, souligne l’analyste.

Cet important déclin a toutefois été gommé par les marges tirées des ventes à l’internationale et les économies qu’elle réalise depuis que la nouvelle entité a été créée. «Bien que les ventes aux pays doivent augmenter pour justifier cette évaluation, des économies de 20 M$ US sont encore attendues d’ici l’exercice 2023 ce qui fera croître son BAIIA», écrit John Zamparo.

S’il s’attend à ce que les ventes soient maigres encore pour deux trimestres au pays, il ne sait pas si les prix ont terminé de se contracter. Tilray a réduit celui de ses huiles à vapoteuses et de ses produits préroulés ce qui a semblé doper ses ventes en février, mais l’analyste note que cette hausse ne semble pas s’être poursuivie en mars selon des données de Hifyre.

Marchés des capitaux CIBC mise toujours sur de nouvelles acquisitions, la méthode de prédilection de Tilray pour croître, autant du côté de la production que des breuvages alcoolisés, ce qui devrait lui donner l’occasion d’étendre sa marque dans d’autres marchés.

Pour un investisseur qui souhaite entrer dans le monde du cannabis, Tilray est une belle porte d’entrée, croit John Zamparo, puisqu’elle détient d’importantes liquidités et a un nom maintenant bien installé dans le milieu.

L’analyste reconnaît que le multiple sur lequel il se base pour déterminer la valeur de l’entreprise est supérieur à celui de ses pairs, mais il estime qu'elle est la bannière qui devrait le plus profiter du changement de réglementation qui se trame aux États-Unis.

Néanmoins, il préfère demeurer sur les bancs de côté, maintenant son cours cible à 7,50 $ US.

 

Roots Corporation (ROOT, 3,73$): sa stratégie rapporte

Sur le même sujet

À surveiller: Boralex, Air Canada et Canopy Growth

09:15 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Boralex, Air Canada et Canopy Growth ? Voici quelques recommandations d’analystes.

Canopy Growth va échanger 255,4M$ de titres de dette en actions

Constellation détient actuellement près de 142,3 millions d’actions de Canopy.

À la une

Bourse: Toronto clôture en baisse de près de 200 points

Mis à jour il y a 20 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street finit en ordre dispersé, la baisse des taux profite au secteur technologique.

À surveiller: Boralex, Air Canada et Canopy Growth

09:15 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Boralex, Air Canada et Canopy Growth ? Voici quelques recommandations d’analystes.

Les Américains exportent désormais plus de gaz en Europe que les Russes

Depuis le début de l’invasion de l'Ukraine, les exportations de gaz russe en Europe ont chuté de moitié, selon l'AIÉ.