À surveiller: Tesla, Microsoft et CGI

Publié le 28/04/2022 à 09:00

À surveiller: Tesla, Microsoft et CGI

Publié le 28/04/2022 à 09:00

Par Denis Lalonde

Microsoft (MSFT, 283,22 $ US): mieux qu’on ne le craignait

Le géant mondial du logiciel Microsoft a dévoilé des résultats financiers globaux pour le troisième trimestre de son exercice 2022 qui ont plu aux investisseurs après la fermeture des marchés mardi.

Le titre a bien réagi en s’appréciant de près de 5% durant la séance d’hier au Nasdaq.

L’analyste Keith Bachman, de BMO Marchés des capitaux, explique que tant les résultats que les prévisions ont été des catalyseurs pour le titre de Microsoft. «Peut-être que ça aidera à alléger les craintes envers les concepteurs de logiciels dans une plus large mesure», dit-il.

Keith Bachman souligne que les revenus provenant de la plateforme infonuagique Azure ont progressé de 49% sur un an, alors qu’il anticipait une hausse de 48%, et que la direction de Microsoft reste positive quant aux revenus qu’elle pourra tirer de sa suite logicielle Office et de ses systèmes d’exploitation Windows. L’analyste relève ses prévisions de revenus pour l’exercice 2023 du côté de l’infonuagique.

Ce dernier hausse aussi ses prévisions de bénéfice par action ajusté pour le 4e trimestre de l’exercice 2022, pour l’ensemble de l’exercice 2022 et pour l’exercice 2023. Les prévisions de 2,34 $ US, de 9,72 $ US et de 10,58 $ US passent respectivement à 2,35 $ US, 9,76 $ US et 10,65 $ US.

L’analyste souligne que la marge bénéficiaire sur les flux de trésorerie provenant des activités d’exploitation a atteint 51,4%, alors que celle sur les flux de trésorerie libres a atteint 40,6%, des résultats supérieurs à ses prévisions.

Keith Bachman fait passer son cours cible sur un an de 340 $ US à 345 $ US et conserve sa recommandation de «surperformance» sur le titre. «Ce relèvement reflète un ratio valeur d’entreprise/flux de trésorerie libres durant l’exercice 2023 de 34 à 35 fois», explique-t-il.

L’analyste concède que le titre n’est pas bon marché en ce moment dans un contexte où la société génère une croissance légèrement supérieure à 10%. Il aime tout de même l’entreprise en raison de ses marques de commerce principales qui peuvent continuer de générer une croissance durable de plus de 10% des flux de trésorerie libres. Il estime aussi que Microsoft peut constituer un titre défensif de choix dans un environnement difficile pour les titres technologiques.

 

CGI (GIB.A, 103,13 $): de bons résultats au second trimestre

Sur le même sujet

CGI rachète pour 100M$ de ses actions auprès de la Caisse de dépôt

La CDPQ restera un des principaux actionnaires de CGI.

Groupe CGI est-il plus qu'un refuge en techno ?

ANALYSE. Les solides résultats trimestriels et l'optimisme des dirigeants de CGI suscitent de nouvelles attentes.

À la une

Mes coups de cœur balado d’été!

BLOGUE INVITÉ. Voici donc quelques recommandations qui, je l’espère, vous feront passer des heures de plaisir.

TGF: un demi-tour est nécessaire

BLOGUE INVITÉ. Espérons qu’il n’est pas déjà trop tard pour faire demi-tour avant que le train ne frappe un mur.

Comment feinter les espions industriels?

MAUDITE JOB! «Je dois faire un voyage d'affaires rempli d'espions industriels. Comment sécuriser mon cellulaire?»