À surveiller: Tesla, Corus et Groupe MTY

Publié le 12/04/2021 à 09:35

À surveiller: Tesla, Corus et Groupe MTY

Publié le 12/04/2021 à 09:35

Par Stéphane Rolland

Groupe MTY (MTY, 56,17$): flux de trésorerie

Les résultats du premier trimestre sont décevants, mais la résilience des flux de trésorerie pendant la pandémie est une bonne nouvelle, croit George Doumet, de Banque Scotia.

L’analyste trouve que la direction «a fait du bon travail» pour préserver ses flux de trésorerie pendant la pandémie. Il s’attend que la société puisse utiliser cette flexibilité financière pour reprendre le versement du dividende, racheter des actions et faire des acquisitions. À 12 fois le ratio valeur d’entreprise/BAIIA à partir des prévisions de 2022, il pense toutefois que cette bonne nouvelle est prise en compte pour le titre.

Au premier trimestre, les activités canadiennes ont plombé la société. Les ventes comparables au Canada ont reculé de 48% tandis qu’elle diminuait de seulement 4% aux États-Unis.

Le BAIIA pour l’ensemble du Groupe s’est établi à 32,6 millions de dollars (M$), soit moins que la prévision du consensus des analystes à 34,1M$.

George Doumet maintient sa recommandation «performance de secteur» et son cours cible de 57,50$.

 

Sur le même sujet

À surveiller: Couche-Tard, MTY et Corus

Que faire avec les titres de Couche-Tard, MTY et Corus. Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire

Titres en action: Stingray, Corus, Knorr-Bremse, Sanofi, SoftBank Group...

Mis à jour le 29/06/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À la une

Le risque crypto pèse plus sur la Bourse qu’on ne le croit

LES CLÉS DE LA CRYPTO. Les cryptos se montreraient contagieuses s’infiltrant dans les placements et les trésoreries.

Wall Street attend mardi son premier fonds indiciel indexé sur le bitcoin

Il y a 38 minutes | AFP

Le fonds indiciel (ETF) de ProShares, qui suivra le marché à terme du bitcoin, commencera à se négocier mardi.

Un patron qui veut son bien

Édition de Octobre 2021 | Denis Lalonde

BILLET. La fermeture du capital d'Exfo n'a pas permis de créer un maximum de valeur pour les actionnaires.