À surveiller: Stingray, Dollarama, et Apple

Publié le 08/06/2022 à 09:05

À surveiller: Stingray, Dollarama, et Apple

Publié le 08/06/2022 à 09:05

Par Dominique Beauchamp
Une boutique Apple

La conférence annuelle des créateurs d’applications pour les appareils d’Apple ne soulève pas l’enthousiasme de Wamsi Mohan, de BofA Securities. (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de Stingray, Dollarama et Apple? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

 

Stingray (RAY.A, 6,64 $): le distributeur de musique rate la cible malgré des revenus croissants

Dans une année qu’il qualifie de transition, Stingray a surpassé les attentes avec une hausse de 22% des revenus (à 72,6 M$) au quatrième trimestre, mais le déclin de 11% du bénéfice d’exploitation (à 21 M$) a raté les prévisions de Matthew Lee, de Canaccord Genuity.

Si l’amélioration des revenus provient essentiellement de l’acquisition américaine d’InStore Audio Network, le recul du bénéfice d’exploitation est attribuable à la baisse de la subvention salariale d’urgence du Canada, aux coûts du retour à la normale des activités commerciales et aux investissements dans les services multimédias commerciaux.

Le bénéfice de 0,17 $ par action est conforme à ses attentes et se compare à celui de 0,16 $, un an plus tôt. Quant à la baisse de 14% des flux de trésorerie disponibles (11,8 M$), une mesure clé de performance pour Stingray, ils ont raté la cible par 23% en raison du déclin du bénéfice d’exploitation, précise Matthew Lee.

En revanche, l’analyste se montre très satisfait du bond de 36% à 716 000 du nombre d’abonnés aux services de diffusion et de musique pour les consommateurs et les entreprises. Cette performance «reflète l’expansion internationale de la société et de nouvelles ententes de distribution», dit-il. Stingray vise toujours la marque d’un million en 2024.

Le secteur de la radio a bien fait avec une hausse de 13% des revenus (à 27,4 M$) et un bénéfice d’exploitation de 7,8 M$ conforme aux prévisions de l’analyste. Les revenus ont retrouvé 90% du niveau qu’ils avaient au quatrième trimestre de 2020, avant la pandémie.

Avant la téléconférence matinale, Matthew Lee maintient sa recommandation d’achat et son cours cible de 9 $. Il espère en apprendre plus au sujet du potentiel que représentent les nouvelles ententes de services multimédias commerciaux conclus avec l’épicier Metro et le détaillant Walmart Canada.

La trajectoire des marges l’intéresse aussi étant donné les investissements requis pour faire croître les services musicaux aux entreprises.

L’action de Stingray a flanché de 20% depuis le sommet annuel atteint en juillet 2021.

 

Dollarama (DOL 69,81 $): les ventes, la marge brute et Dollarcity surpassent les attentes de Desjardins

Sur le même sujet

Apple avertit d'une faille permettant de contrôler les iPhone

19/08/2022 | AFP

Apple a recommandé aux possesseurs d'iPhone, iPad et Mac de mettre à jour le logiciel d'exploitation.

À surveiller: Apple, McDonald's et WSP

17/08/2022 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres d’Apple, McDonald’s et WSP? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

Polystyvert a les yeux rivés sur sa croissance

19/08/2022 | Benoîte Labrosse

INDUSTRIE DE L'EMBALLAGE. Depuis 2011, l'entreprise développe un procédé de recyclage de polystyrène par dissolution.

Bourse: Wall Street finit la semaine en berne face à la tension des taux

Mis à jour le 19/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine la semaine dans le rouge.

À surveiller: Walmart, Lightspeed et Alimentation Couche-Tard

19/08/2022 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Walmart, Lightspeed et Alimentation Couche-Tard? Voici des recommandations d’analystes.