À surveiller: SNC-Lavalin, SNC-Lavalin et SNC-Lavalin

Publié le 29/01/2019 à 09:17

À surveiller: SNC-Lavalin, SNC-Lavalin et SNC-Lavalin

Publié le 29/01/2019 à 09:17

Au lendemain de mauvaises nouvelles et d'une chute de près de 28%, que faire avec le titre de SNC-Lavalin? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note: l'auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.

SNC-Lavalin (SNC, 35,01$). La thèse optimiste s'effrite dit BMO

BMO Marchés des capitaux abaisse à "performance de marché" sa recommandation et diminue significativement sa cible.

La société annonce que les résultats seront sous les attentes à son quatrième trimestre, de même qu'une dévaluation de 1,2 G$ de la valeur de ses activités pétrolières et gazières. Pour le quatrième trimestre, elle attend une perte se situant entre 0,57$ et 0,72$ par action en raison de coûts plus élevés que prévu chez deux projets et d'une plus faible demande pour ses activités pétrolières et gazières au Moyen-Orient. Le conflit du Canada avec l'Arabie saoudite fait dire à la société que cette faible demande se poursuivra en 2019.

Devin Dodge estime que l'annonce est la dernière d'une série de développements décevants pour la société en 2018 (performance des marges et des bénéfices, report d'un retour à des flux de trésorerie positifs, refus de la Couronne de régler les poursuites criminelles).

L'analyste souligne qu'avec la baisse des bénéfices et une plus faible performance à court terme du fonds de roulement, les ratios d'endettement de SNC sont désormais significativement plus élevés. La dette nette sur le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) se situe à 2,7 fois, alors que la convention de crédit prévoit un maximum de 3,25. Il estime que la capacité de l'entreprise à manœuvrer avec de l'imprévu dans les 6 à 12 prochains mois a diminué.

M. Dodge reconnait que l'évaluation actuelle du titre demande peu, mais estime que la faible visibilité sur les bénéfices à venir et un endettement élevé devraient maintenir un plafond pour les trimestres à venir.

La cible est abaissée de 60$ à 42$.

À la une

Ça rapporte d’investir dans des organismes communautaires

24/01/2022 | Emmanuel Martinez

Investir dans les organismes communautaires est bon pour l’économie, selon une étude de la firme AppEco.

Bourse: Wall Street sauve les meubles et termine en hausse

Mis à jour le 24/01/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto rebondit en fin de journée mais termine quand même dans le rouge.

À surveiller: Peloton Interactive, Metro et Innergex

24/01/2022 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Peloton Interactive, Metro et Innergex? Voici quelques recommandations d’analystes.