À surveiller: Aritzia, Savaria et Stelco

Publié le 14/07/2021 à 09:03

À surveiller: Aritzia, Savaria et Stelco

Publié le 14/07/2021 à 09:03

Par Dominique Beauchamp

Stelco (STLC, 36,80$): le fabricant d’acier sous-évalué aura bientôt un surplus de capital d’un milliard

Bien que les cours de l’acier approchent probablement d’un pic et que l’action de Stelco ait grimpé, Michael Doumet, de Banque Scotia, juge que l’action encore sous-évaluée.

«Même en fonction d’un scénario d’une chute des prix de moitié semblable à celle observée pour le cours du bois, le titre est bon marché», fait valoir l’analyste.

Le fabricant qui est revenu en Bourse en 2017 avec un bilan assaini après deux faillites retentissantes en 2004 et en 2014, devrait dégager des flux de trésorerie excédentaires de 1,2 milliard de dollars et terminer l’année 2021 avec une encaisse nette de 5$ par action, signale aussi l’analyste.

Au cours actuel, le titre n’accorde donc aucune valeur à la possibilité que les prix de l’acier restent élevés plus longtemps que prévu ni aux flux excédentaires, ajoute-t-il. Pour se revaloriser, Stelco pourrait piger plus de 500 millions de dollars dans sa cagnotte pour procéder à une offre publique de rachat importante, si le cours de l’action reste sous 40$ plus tard cet automne.

Stelco pourrait aussi verser «plusieurs dividendes» uniques si son cours s’appréciait fortement.

Son modèle s’appuie sur un prix de 800$US la tonne à la fin de 2021, de 750$ US en 2022 et de 650$US en 2023. «Malgré ces prévisions prudentes, les bénéfices d’exploitation que nous prévoyons sont de 10% plus élevé que le consensus en 2021 et de 30% en 2022», précise-t-il.

Même en prédisant un déclin des prix de l’acier au deuxième semestre, l’année record dégagera des flux de trésorerie excédentaires de 19$ par action en 2021 et du même ordre en 2022, soit l’équivalent de la moitié de la valeur boursière de 3,2 G$ du fabricant.

En 2023, le cycle de l’acier serait alors à mi-parcours, justifiant un multiple de 5 fois le bénéfice d’exploitation. Son cours cible passe de 40 à 47$.

 

Sur le même sujet

À surveiller: Rogers, Aritzia, et MTY

Que faire avec les titres de Rogers, Aritzia et MTY? Voici quelques recommandations d'analystes.

À surveiller: Aritzia, Dorel et Lion Électrique

12/10/2021 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres d'Aritzia, Les Industries Dorel et Lion Électrique? Voici des recommandations d’analystes.

À la une

Les États-Unis annoncent un boycott diplomatique des JO de Pékin

Il y a 58 minutes | AFP

Avec ce boycott, aucun représentant du gouvernement des États-Unis n’assistera aux Jeux olympiques ou paralympiques.

Relance du tourisme d'affaires: Québec confie un mandat provincial à Tourisme Laval

Ceux qui ont besoin d’un coup de main pour financer leur prochain événement d’affaires peuvent voir Tourisme Laval.

Consolidation d’actions pour Couche-Tard

La société convertira toutes ses actions de catégorie B en actions de catégorie A sur une base de 1 pour 1.