À surveiller: Rogers, Shopify et Alphabet

Publié le 27/07/2023 à 11:31

À surveiller: Rogers, Shopify et Alphabet

Publié le 27/07/2023 à 11:31

Shopify (SHOP, 66,57 $US): une structure plus légère qui devrait lui permettre de surpasser les estimations

La plateforme de commerce en ligne d’Ottawa va publier ses résultats financier le mercredi 2 août prochain après la fermeture des marchés.

Todd Coupland, analyste chez Marché des capitaux CIBC, s’attend à des bénéfices de 1,64 milliard de dollars américains (G$ US) pour le deuxième trimestre, ce qui représente une hausse de 26% sur un an, et un bénéfice par action ajusté (BPA) de 0,08 $US. C'est légèrement au-dessus de ses prédictions précédente de 1,63 G$ US et de 0,07 $US respectivement.

Malgré les répercussions de la vente des opérations logistique et les réductions d’employés au milieu du trimestre, l’analyste de Marché des capitaux CIBC s’attend à ce que la structure plus légère de Shopify lui permette de surpasser les attentes pour le troisième trimestre.

Il révise donc ses estimations à la hausse pour cette période et prévoit des bénéfices de 1,63 G$ US, en croissance de 19% comparé au même trimestre l’an dernier et un BPA de 0,11 $US. Il tablait plutôt sur des bénéfices de 1,61 G$ US et un BPA de 0,10 $US précédemment.

L’augmentation des prix des forfaits de base et avancé en avril dernier devraient influencer les bénéfices de Shopify au troisième trimestre ainsi que l’augmentation du trafic web pour les commerçants Shopify Plus entre mai et juillet.

Shopify va également profiter d’effets de levier d'exploitation suite à la vente de ses opérations de logistique à Flexport et Ocado. La réduction d’environ 20% de son personnel devraient occasionner une baisse des dépenses d’exploitation et une augmentation des marges de profits.

Avec la présence de plus de 50 millions de PME dans le monde, la part de marché de Shopify continue de croître. Sa base de clients de 2 millions de commerçants en fait le leader dans ce segment. Dans la dernière année, le taux de croissance de Shopify a été supérieure à celui du marché du commerce électronique, à 15% versus 14%.

L’accélération de la croissance des bénéfices, les effets de levier d'exploitation et des flux de trésorerie excédentaires ainsi que la possibilité pour Shopify d’intégrer le programme «Buy with Prime» d’Amazon expliquent la recommandation d’«achat» de l’analyste et un cours cible de 75 $US en 2024.

Matthieu Hains

Alphabet (GOOGL, 122,21$US): des résultats qui réjouissent les optimistes, sans pour autant complètement rassurer les prudents

Sur le même sujet

À surveiller: Banque TD, Banque Nationale et WSP

01/03/2024 | Charles Poulin

Que faire avec les titres Banque TD, Banque Nationale et WSP? Voici des recommandations d’analystes.

À surveiller: Québecor, BRP et Nvidia

23/02/2024 | Charles Poulin

Que faire avec les titres de Québecor, BRP et Nvidia? Voici des recommandations d’analystes.

À la une

La start-up de Sherbrooke qui veut commercialiser un médicament

03/03/2024 | Emmanuel Martinez

«Les gens pensent que l’argent coule à flots pour les start-ups, parce qu’on nous montre des exceptions.»

La start-up qui voulait faire économiser 1G$ en soins à l'Amérique du Nord

01/03/2024 | Émilie Parent-Bouchard

Une start-up de Sherbrooke propose des solutions aux victimes d'un traumatisme crânien qui doivent être opérées.

Pas de démondialisation, à l’exception des semi-conducteurs

01/03/2024 | François Normand

ANALYSE. Aucun «ralentissement durable» de la mondialisation, mais on observe une incertitude techno-géopolitique.