À surveiller: Quincaillerie Richelieu, Nuvei et Aritzia

Publié le 09/07/2021 à 09:23

À surveiller: Quincaillerie Richelieu, Nuvei et Aritzia

Publié le 09/07/2021 à 09:23

Par Catherine Charron

Les ventes aux détaillants sont demeurées solides. (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de Quincaillerie Richelieu, Nuvei et Aritzia? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.


Quincaillerie Richelieu (RCH, 36,65 $): cours cible revu à la hausse

Des résultats bien au-dessus des prévisions des analystes et trois nouvelles acquisitions ont convaincu Zachary Evershed, de la Financière Banque Nationale, de revoir son cours cible pour la Quincaillerie Richelieu.

L’entreprise, qui fait des affaires des deux côtés de la frontière canado-américaine, a dévoilé au deuxième trimestre de l’exercice 2021 un bénéfice par action de 0,66 $, alors que le consensus était de 0,47 $, et un bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) de 61 millions de dollars (M$), tandis que les analystes tablaient sur 45,4 M$. La Financière Banque Nationale était légèrement plus prudente, misant respectivement sur 0,45 $ et 43,8 M$. Sa marge BAIIA a pris 280 points de base par rapport à la même période l’an dernier, grimpant à 16,4% grâce à une solide croissance interne.

Le fournisseur montréalais doit ses revenus de 371,4 M$ aux ventes tirées du marché des fabricants, qui ont généré une croissance interne de 50,5% par rapport au deuxième trimestre de 2020. L’analyste tablait plutôt sur une augmentation de 35,8%. Zachary Evershed s’attend à ce que cette croissance se poursuive dans la deuxième moitié de 2021, car la reprise dans ce secteur a été plus lente que du côté du marché des détaillants au cours de la seconde moitié de 2020.

Les ventes aux détaillants sont demeurées solides, générant une croissance interne de 29,8% par rapport au deuxième trimestre de 2020, mais cette hausse devrait plutôt s’estomper, car l’importante demande observée à la fin de 2020 sera difficile à reproduire, selon l’analyste.

Ayant en main 86,9 M$ dans sa trésorerie, excluant ses prêts, la direction de la Quincaillerie Richelieu jongle avec l’idée de redonner à ses actionnaires. L’entreprise, qui a gagné 73 M$ en revenus supplémentaires par le biais de fusions et acquisitions, a toutefois précisé avoir encore plusieurs occasions d’investissement dans sa mire. Cette situation est soit le fruit d’une industrie épuisée par la pandémie, ou d’entreprises qui souhaitent capitaliser sur leurs bonnes performances financières pour obtenir un fort prix de vente, estime Zachary Evershed. Il ne fait donc pas trop de cas des répercussions de ces transactions légèrement plus salées sur le programme stratégique de fusion et acquisition de l’entreprise, surtout lorsqu’on compare la taille du détaillant à celles des autres qu’elle avale.

Ainsi, l’analyste a revu ses prévisions pour la deuxième moitié de l’exercice de la société montréalais, afin de mieux traduire le nouvel effet de levier dont Quincaillerie Richelieu a fait preuve au cours de son deuxième trimestre.

Si la direction table sur un taux de croissance de la marge BAIIA dans une fourchette de 12,5 à 13%, Zachary Evershed est plus confiant et prévoit une marge de 13,3% en 2022.

C’est pourquoi la Financière Banque Nationale fait passer son cours cible de 43,50 $ à 44,50 $, toujours en se basant sur un multiple de 22,5 fois son bénéfice par action anticipé pour 2022. Il maintient toutefois sa recommandation à « performance de secteur ».

 

Nuvei (NVEI.U, 102,87 $): une entreprise faite pour croître rapidement 

Sur le même sujet

À surveiller: Rogers, Aritzia, et MTY

Que faire avec les titres de Rogers, Aritzia et MTY? Voici quelques recommandations d'analystes.

À surveiller: Aritzia, Dorel et Lion Électrique

12/10/2021 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres d'Aritzia, Les Industries Dorel et Lion Électrique? Voici des recommandations d’analystes.

À la une

Bourse: Wall Street termine en baisse, lestée par prises de bénéfices et Fed

Mis à jour le 03/12/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture la séance de vendredi en baisse

À surveiller: Dialogue, Cascades, et la Banque TD

03/12/2021 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Dialogue, Cascades, et la Banque TD? Voici quelques recommandations d’analystes.

Bourse: cinq entreprises technologiques qui offrent un bon potentiel de croissance

03/12/2021 | Denis Lalonde

BALADO. Les entreprises Cognizant, CGI, Converge, Quisitive et Alithya offrent un bon potentiel, dit Vincent Fournier.