À surveiller: Restaurant Brands, Uber et SNC-Lavalin

Publié le 03/08/2021 à 10:30

À surveiller: Restaurant Brands, Uber et SNC-Lavalin

Publié le 03/08/2021 à 10:30

Par Denis Lalonde
Un logo Burger King

Restaurant Brands est propriétaire des marques Burger King et Tim Hortons. (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de Restaurant Brands, Uber et SNC-Lavalin? Voici quelques recommandations d'analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note : l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

 

Restaurant Brands international (QSR, 66,92$US*): un analyste relève sa prévision de bénéfice par action

Restaurant Brands, propriétaire des restaurants Tim Hortons, Burger King et Popeyes, a dévoilé ses résultats financiers du second trimestre de l’exercice 2021 le 30 juillet.

À la lumière de ces résultats, l’analyste Christopher Carril, de RBC, relève ses prévisions de bénéfice par action, qui passent de 2,66$ à 2,85$ pour l’exercice 2021 et de 3,15$ à 3,38$ en 2022.

Selon l’analyste, le bénéfice avant impôts, intérêts et amortissements (BAIIA) de l’entreprise devrait atteindre 2,3 milliards de dollars cette année, ce qui constitue une hausse de 100 millions de dollars par rapport à ses précédentes estimations.

M. Carril anticipe aussi un retour de la croissance du nombre de restaurants, qui devrait être de 4,8% en 2021, ce qui serait une amélioration considérable par rapport au déclin de 0,2% enregistré en 2020 en raison de la pandémie de COVID-19.

«L’accélération des ouvertures de restaurants se fera sentir pour les trois bannières et nous prévoyons une hausse des revenus de 10% cette année, qui se compare à un déclin de 11,3% en 2020», écrit l’analyste.

La hausse des revenus sera supportée par des investissements dans le numérique et par des améliorations aux menus, comme l’arrivée d’un nouveau café corsé chez Tim Hortons.

L’analyste rappelle que les ventes en ligne de Restaurant Brands ont atteint 6 milliards de dollars en 2020, en hausse de plus de 100% sur un an dans les marchés locaux où elles étaient offertes. «L’entreprise a poursuivi ses efforts en vue d’offrir les ventes en ligne dans plus de 10 000 établissements et avait atteint 3000 installations à la fin de l’exercice 2020. Restaurant Brands pourra capitaliser sur ces investissements pour appuyer la croissance de ses revenus à long terme», croit Christopher Carril.

Ce dernier rappelle aussi que Restaurant Brands avait dit, en mai 2019, vouloir atteindre 40 000 restaurants d'ici 8 à 10 ans, alors que l’entreprise en compte un peu plus de 27 000 en ce moment.

En 2020, Restaurant Brands a ouvert 1 100 établissements, mais en a fermé 1 200. En 2021, le retour de la croissance fera aussi grimper les revenus, estime l’analyste.

Christopher Carril réitère sa recommandation de surperformance sur le titre de l’entreprise et relève son cours cible sur un an de 7$ pour le porter à 80$.

*Tous les montants sont en dollars américains.

 

Uber (UBER, 43,46$US): de mauvaises nouvelles, mais une hausse de la mobilité urbaine

Sur le même sujet

Titres en action: Domtar, Disney, Molson Coors, L'Oréal, Brookfield...

Mis à jour le 11/02/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À surveiller: Canopy Growth, Intertape et Restaurant Brands

Que faire avec les titres de Canopy Growth, Intertape et Restaurant Brands?

À la une

Marketing: découvrez quel est votre niveau de maturité numérique

22/09/2021 | lesaffaires.com

Participez à ce sondage pour obtenir le score de maturité numérique de votre entreprise.

Merci pour tout, Louise

22/09/2021 | Marine Thomas

Si vous aussi, vous avez une personne que vous admirez dans votre entourage, n’attendez pas, dites-lui maintenant.

À la une: trouver de nouvelles façons de s'approvisionner

Édition du 22 Septembre 2021 | Les Affaires

La pandémie a enrayé la machine bien huilée qu’étaient les chaînes logistiques mondiales...