À surveiller: Quincaillerie Richelieu, Stantec et Corus

Publié le 09/04/2021 à 09:10

À surveiller: Quincaillerie Richelieu, Stantec et Corus

Publié le 09/04/2021 à 09:10

Par Dominique Beauchamp

Stantec (STN, 55,45$): un achat stratégique en Australie pour l’ingénieur

Ça n’a pas l’envergure de l’acquisition milliardaire de Golder Associates par Groupe WSP Global, mais le petit achat de l’australienne Engenium par Stantec est tout aussi stratégique pour cet ingénieur-conseil.

Frédéric Bastien juge que la transaction comble plusieurs des besoins de Stantec en ajoutant aux effectifs en génie et en design durables dans un marché attrayant.

Engenium et ses 170 employés se spécialisent dans le génie minier et industriel incluant la transition énergétique, les minéraux pour les batteries, la décarbonisation et les énergies vertes.

L’analyste se dit impressionné par les projets réalisés pour TransAlta Solar et le Streamers Energy Project qui fourniront de l’électricité à deux gisements miniers dans l’Ouest du pays.

Engenium participe aussi à la planification d’une future mine qui pourrait produire 2 millions de tonnes métriques de lithium et de tentalum par année et conseille un autre client qui veut produire du sulfate de potassium et du chlorure de sodium de haute pureté à l’aide d’un processus d’évaporation, sur la côte Pilbara.

Cet achat s’ajoute à celui de GTA Consultants à Melbourne réalisé par Stantec un peu plus tôt en 2021, précise Frédéric Bastien qui se dit satisfait que Stantec agrandisse enfin son empreinte dans ce marché.

L’entreprise est donc en voie d’ajouter 1000 employés à ses effectifs en 2021.

«Le titre peut encore s’apprécier au fil de l’amélioration de sa performance financière. Son profil de placement durable a aussi de quoi susciter l’envie verte de ses concurrents», évoque-t-il.

Au premier trimestre qui sera dévoilé le 5 mai, Frédéric Bastien prévoit une hausse de 0,49$ à 0,52$ du bénéfice par action. Le contrôle des dépenses devrait avoir compensé pour le recul de 5% des revenus, sans l’effet des acquisitions.

Stantec devrait renouer avec la croissance interne dès le trimestre suivant parce que l’on comparera alors ses résultats au trimestre pandémique de 2020.

Dans l’intervalle, l’analyste réitère sa recommandation d’achat. Son cours cible de 58$ laisse entrevoir un gain d’encore 4,5%. Le titre a gagné 41,4% depuis un an.

Corus Entertainment (CJR.B, 5,85$): un trimestre pandémique satisfaisant, avant la reprise

Sur le même sujet

À surveiller: Couche-Tard, MTY et Corus

Que faire avec les titres de Couche-Tard, MTY et Corus. Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire

Titres en action: Stingray, Corus, Knorr-Bremse, Sanofi, SoftBank Group...

Mis à jour le 29/06/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À la une

En travail hybride? Faites gaffe aux «boys club»

RHÉVEIL-MATIN. Votre organisation doit faire l'effort d'inclure tous ses employés, même ceux qui travaillent à distance.

Le CÉLI de Catherine Poirier: ne pas flancher au pire moment

07:30 | Jean Décary

Si on fait un parallèle avec la fable de La Fontaine, Catherine Poirier est nettement plus fourmi que cigale.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Mis à jour il y a 39 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Les marchés mondiaux sont en léger repli face au retour des craintes liées à Evergrande. Le bitcoin reprend son souffle.