À surveiller: Québecor, BCE et Bombardier

Publié le 06/08/2021 à 10:23

À surveiller: Québecor, BCE et Bombardier

Publié le 06/08/2021 à 10:23

Par Denis Lalonde

Bombardier (BBD.B, 1,60$): vers une réinclusion dans l’indice S&P/TSX?

Les résultats du fabricant d’avions d’affaires Bombardier au second trimestre ont satisfait les attentes de Walter Spracklin, analyste chez RBC Marchés des capitaux.

«Tant les revenus que les flux de trésorerie, le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements (BAIIA) et les livraisons d’appareils ont été supérieurs aux prévisions», précise l’analyste.

M. Spracklin estime que l’entreprise est en avance sur son plan de restructuration suivant la vente de ses divisions ferroviaires et d’avions commerciaux et croit que le titre recèle un bon potentiel de croissance, qui serait amplifié par une possible réinclusion dans l’indice S&P/TSX le mois prochain.

En publiant ses résultats trimestriels, la direction de Bombardier a dit s’attendre à des livraisons de 120 appareils, à des revenus de 5,8 milliards de dollars, à un bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements (BAIIA) de 575 millions de dollars et à une utilisation des flux de trésorerie disponibles en deçà de 300 millions de dollars pour l’ensemble de son exercice 2021.

Auparavant, l’entreprise misait sur des livraisons de 110 à 120 appareils, sur des revenus de 5,6 milliards de dollars, sur un BAIIA de 500M$ et sur une utilisation des flux de trésorerie disponibles en deçà de 500M$.

Pour le second trimestre, le BAIIA de Bombardier est établi à 143M$, alors que le consensus des analystes était de 118M$. L’entreprise a réussi à générer des flux de trésorerie de 91M$, alors que l’analyste anticipait un déclin de 452M$.

«Les résultats viennent conforter notre vue positive sur le titre de Bombardier. Nous sommes particulièrement encouragés par le ratio nouvelles commandes/livraisons unitaires de 1,8 fois qui est un indicateur fort de la tendance à venir.»

Walter Spracklin réitère sa recommandation de «surperformance» sur le titre et relève son cours cible sur un an à 2,00$, alors qu'il était de 1,50$.

 

Sur le même sujet

La Banque de France et la BCE «feront ce qu'il faut» pour ramener l'inflation autour de 2%

12/01/2022 | AFP

La hausse des prix à la consommation a atteint 5% sur un an au mois de décembre dans la zone euro.

À surveiller: Quincaillerie Richelieu, Saputo et BCE

22/12/2021 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Quincaillerie Richelieu, Saputo et BCE? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

Aucun allégement des mesures sanitaires en vue

Mis à jour il y a 27 minutes | lesaffaires.com

En conférence de presse, le premier ministre admet toutefois voir «la lumière au bout du tunnel».

Une start-up montréalaise s’envole grâce aux Émirats arabes unis

La start-up montréalaise C3RiOS Systems voit le jour grâce aux Émirats arabes unis.

Comment avoir une écoute vraiment attentive?

MAUDITE JOB! «En tant que boss, je devrais être à l'écoute des autres. Mais je n'y arrive vraiment pas...»