À surveiller: Peloton Interactive, Metro et Innergex

Publié le 24/01/2022 à 09:03

À surveiller: Peloton Interactive, Metro et Innergex

Publié le 24/01/2022 à 09:03

Par Jean Gagnon
Une épicerie Metro

Metro dévoilera demain les résultats du 1er trimestre de son année financière 2022. (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de Peloton Interactive, Metro et Innergex ? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

 

Peloton Interactive (PTON, 27,06 $US): la demande avait été fortement surestimée, selon l’analyste de la BMO

La société américaine de vélos stationnaires et de tapis roulants connectés à Internet qui permettent aux abonnés mensuels de participer à distance à des cours via des médias en continu a vu la chute de son titre s’accélérer jeudi dernier lorsque la chaîne CNBC annonçait que Peloton allait réduire de moitié sa production. Le titre qui cotait 100 $US en octobre sur le Nasdaq s’est approché alors de 20 $US.

Pour Simeon Siegel, analyste chez BMO Marchés des capitaux, cela ne devrait pas nous surprendre. La société a énormément investi dans la capacité de production de ses principaux produits et a bâti un inventaire d’environ 1,3 milliard $US à la fin de son 1er trimestre, soit 905 millions $US de plus qu’au même moment un an plus tôt.

Avec l’arrivée de la COVID-19 en 2020, l'entreprise s’était vite retrouvée avec une offre insuffisante pour satisfaire la demande pour ses produits. Mais la production débridée de la dernière année a complètement inversé cette relation offre-demande, explique l’analyste.

Le secteur de la remise en forme connectée n’en est qu’à ses débuts, reconnaît l’analyste, mais il croit que les dirigeants ont bien mal évalué les possibilités, du moins à court terme.

Il est bien connu que souvent, pour améliorer sa profitabilité, une entreprise doit dans un premier temps sacrifier des revenus, note l’analyste. Mais chez Peleton il faudra maintenant couper drastiquement dans les dépenses alors que les revenus sont sous pression, ce qui n’est rien de bien excitant, selon lui.

Il y a de plus en plus de questions laissées sans réponse pour l’instant, et l’analyste ne peut que maintenir sa cote de «sous-performance». Il abaisse son cours cible sur un an de 45 $US à 24 $US.

L’analyste prévoit que les prochains résultats soient affectés par une sortie significative de flux de trésorerie provenant des opérations, ainsi que d’importantes dépenses en capital. Certainement pas la recette pour renverser rapidement la situation, conclut l’analyste.

 

Metro (MRU, 63,56 $): l’épicier doit composer avec l’inflation et la chaîne d’approvisionnement 

Sur le même sujet

Français: une proposition du MÉDAC rejetée en bloc par les actionnaires

Le MÉDAC peine à convaincre les grandes sociétés québécoises et leurs actionnaires de protéger le statut du français.

Bourse: le point sur Metro, Netflix et Tesla avec Luc Girard

22/04/2022 | Denis Lalonde

BALADO. Luc Girard estime que les marchés n'ont pas été trop durs avec Netflix, dont l'action a chuté de 35% mercredi.

À la une

Bourse: Wall Street s'offre un rebond, tiré par la technologie

Mis à jour le 17/05/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine dans le vert.

À surveiller: Tesla/Twitter, Lightspeed et Québecor

17/05/2022 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Tesla/Twitter, Lightspeed et Québecor? Voici quelques recommandations d'analystes.

Titres en action: Home Depot, Walmart

Mis à jour le 17/05/2022 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.