À surveiller: Metro, Québecor et MEG Energy

Publié le 02/08/2022 à 09:05

À surveiller: Metro, Québecor et MEG Energy

Publié le 02/08/2022 à 09:05

Par Jean Gagnon

MEG Energy (MEG, 17,63 $): l’analyste de Desjardins craint que le potentiel pour une hausse du cours de l’action soit limité

Les résultats du 2e trimestre du producteur de sables bitumineux de Calgary ont été sensiblement conformes à ce que le consensus des analystes avait prévu, soit des flux de trésorerie par action de 1,52 $ comparativement à leur prévision de 1,53 $, et une production de 67 256 barils par jour, tel que l’avait indiqué la direction lors de sa mise à jour de juin.

Parmi les faits saillants du trimestre, Chris MacCulloch, analyste chez Desjardins, note que la firme a généré des flux de trésorerie libre de 374 millions de dollars (M$) qui ont été utilisés principalement au paiement de la dette qui est maintenant de 1,78 milliard de dollars (G$), ainsi qu’au début de son programme de rachat d’actions.

Bien que la firme devrait continuer durant la deuxième moitié de l’année de générer de bons flux de trésorerie qui permettront d’accélérer ses rachats d’actions, l’analyste croit que MEG Energy devra affronter quelques vents contraires, dont la hausse des prix du gaz naturel, ainsi que les paiements de redevances. Il y voit un frein à la hausse du cours de l’action, et conséquemment, il limite sa recommandation à conserver et son cours cible à 21 $.

Son programme de rachats d’actions pourra toutefois aider à soutenir la performance du titre. Si les prix du pétrole se maintiennent, la direction prévoit que la firme génèrera environ 1 G$ de flux de trésorerie libres durant la 2e moitié de l’année.

Elle devrait atteindre son objectif de réduction de sa dette nette à 1,2 milliard de dollars américains au 3e trimestre, estime l’analyste. Lorsque cet objectif sera atteint, elle pourra alors consacrer environ 50% de ses flux de trésorerie aux rachats d’actions plutôt qu’environ 25% comme elle le fait actuellement.

Dans un an, la dette nette devrait atteindre 600 millions de dollars américains, ce qui permettra alors à MEG Energy de retourner 100% de ses flux de trésorerie libre à ses actionnaires principalement sous forme de rachats d’actions.

 

Sur le même sujet

Les nouvelles du marché

Mis à jour à 08:28 | Refinitiv

VW envisage le Canada pour sa première usine nord-américaine de batteries, Le bénéfice de CIBC chute.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Mis à jour à 08:04 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les Bourses mondiales digèrent une série d'informations importantes.

OPINION Bourse: les gagnants et les perdants du jour
Mis à jour le 30/11/2022 | Refinitiv
Bourse: Wall Street termine sur un bond, apaisée par les propos du patron de la Fed
Mis à jour le 30/11/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Les nouvelles du marché
Mis à jour le 30/11/2022 | Refinitiv

À la une

Des nuages à l'horizon pour le retour à l'équilibre budgétaire, craint l'IDQ

Il y a 55 minutes | La Presse Canadienne

La situation budgétaire du gouvernement du Québec s’annonce plus difficile que ce qui était prévu durant la campagne.

Les nouvelles du marché

Mis à jour à 08:28 | Refinitiv

VW envisage le Canada pour sa première usine nord-américaine de batteries, Le bénéfice de CIBC chute.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Mis à jour à 08:04 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les Bourses mondiales digèrent une série d'informations importantes.