À surveiller: Marché Goodfood, Stelco et Eldorado Gold

Publié le 15/04/2022 à 08:31

À surveiller: Marché Goodfood, Stelco et Eldorado Gold

Publié le 15/04/2022 à 08:31

Par Catherine Charron

 

Eldorado Gold (EGO, 12,16 $US, 15,28$): plombée par la mine de Lamaque

Si la production de la minière d’Eldorado Gold est moins importante que prévu, ce sera en partie à cause du ralentissement à sa mine de Lamaque, en Abitibi-Témiscamingue, souligne Tanya Jakusconek de la Banque Scotia.

En effet, la société a laissé entendre que la cinquième vague de COVID-19 a accru le taux d’absentéisme parmi ses employés, ce qui a ralenti sa production en janvier et en février, a-t-elle indiqué en amont de ses dévoilements trimestriels du 28 avril 2022. En mars, la situation s’est toutefois rétablie, précise l’analyste.

Bien qu’elle ait généré 93 milles onces d’or au premier trimestre, soit 5% de moins que ce à quoi s’attendait l’analyste, Eldorado Gold réitère son objectif de produire entre 460 et 490 milles onces d’équivalents d’or au cours de l’exercice 2022. À Lamaque aussi, elle maintient le cap, prévoyant extraire entre 165 et 175 onces d’équivalent d’or.

Sa mine près de Val-d’Or n’a pas été la seule à faire les frais d’Omicron. En Turquie, ses installations de Kisladag ont été freinées par le nombre élevé de malades, mais aussi par de très basses températures qui ont affecté leur bon fonctionnement et entraîné une coupure du courant par l’État. Ses résultats annuels reposeront donc en grande partie sur la deuxième moitié de l’exercice.

À la mine d’Olympias, elle a connu son pire trimestre depuis 2019, elle aussi ayant été affligée par la COVID-19 et une mauvaise météo. La situation est toutefois revenue à la normale en mars, précise l’analyste, mais devra tout de même faire un effort substantiel pour parvenir à livrer la marchandise attendue.

Seule la mine turque Efemçukuru est parvenue à atteindre les objectifs qu’Eldorado Gold s’était fixés.

En attendant plus de détails, l’analyste réitère sa recommandation de «performance de secteur», et son cours cible de 13,50$US.

Sur le même sujet

À la une

L'UPA victime d'une cyberattaque

Il y a 14 minutes | La Presse Canadienne

L’Union des producteurs agricoles est ciblée par une attaque par rançongiciel.

Mes coups de cœur balado d’été!

Il y a 38 minutes | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Voici donc quelques recommandations qui, je l’espère, vous feront passer des heures de plaisir.

TGF: un demi-tour est nécessaire

BLOGUE INVITÉ. Espérons qu’il n’est pas déjà trop tard pour faire demi-tour avant que le train ne frappe un mur.