À surveiller: Marché Goodfood, Groupe Aecon et Loblaws

Publié le 18/11/2021 à 09:40

À surveiller: Marché Goodfood, Groupe Aecon et Loblaws

Publié le 18/11/2021 à 09:40

Par Jean Gagnon
Une boîte repas de Marché Goodfood.

La divulgation des résultats du 4e trimestre de Goodfood a été mal reçue par les investisseurs. (Photo: LesAffaires.com)

Que faire avec les titres de Marché Goodfood, Groupe Aecon et Loblaws? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

 

Marché Goodfood (FOOD, 5,30 $): le titre chute de 26% à la suite de résultats décevants

La divulgation des résultats du 4e trimestre terminé le 31 août a été si mal reçue hier par les investisseurs que le cours de l’action perdait près de 35% de sa valeur à un moment durant la séance de négociations. Le titre s’est quelque peu repris en fin de séance, mais il a néanmoins clôturé la journée avec un recul de plus de 26%.

Les ventes nettes ont totalisé 79,4 M$ alors que l’analyste Frederic Tremblay, de Desjardins, prévoyait 88 M$. Il s’agit d’une baisse de 5% comparativement au trimestre correspondant de l’année précédente.

L’analyste attribue cette baisse des ventes principalement à la levée des restrictions sanitaires, au déploiement de la vaccination, ainsi qu’à une saisonnalité négative durant ce trimestre d’été, saisonnalité qui ne s’était pas manifestée l’année dernière à cause de la pandémie.

Goodfood a terminé son année financière avec 298 000 abonnés, soit en hausse de 6% sur l’année précédente, mais en baisse de 6% comparativement à la fin du trimestre précédent.

Cette baisse des ventes nettes, conjuguée à une hausse des coûts du personnel et des intrants, a sapé dans les marges brutes qui ont été de 22,9% au dernier trimestre, comparativement à 32,8% l’année dernière. L’analyste de Desjardins tablait sur 32,3%.

Le total des dépenses a été de 37,5 M$, nettement au-dessus de la prévision de l’analyste qui se situait à 31,7 M$. Conséquemment, les pertes ont totalisé 17,7 M$, alors que l’analyste espérait qu’elles se limitent à 2,3 M$.

Malgré ces résultats, l’analyste croit toujours au potentiel de la société de bâtir sur ses forces en kits de repas et de se positionner pour pouvoir capitaliser sur les opportunités qu’offriront le développement de l’épicerie en ligne.

Il recommande l’achat du titre, spécifiant qu’elle reflète les perspectives à moyen et long terme de la firme, ainsi qu’un fort escompte d’évaluation du cours de l’action comparativement à ses pairs. Son cours cible est de 13 $.

 

Groupe Aecon (ARE, 17,16 $): l’analyste de Desjardins rassuré quant à l’impact du REM

Sur le même sujet

Cour suprême: Loblaw gagne sa cause contre l'impôt qui visait ses filiales en Barbade

Mis à jour le 03/12/2021 | La Presse Canadienne

Les articles invoqués par le gouvernement fédéral ne s’appliquent pas au cas de la filiale Glenhuron.

À surveiller: Parkland, Marché Goodfood et George Weston

19/11/2021 | Catherine Charron

Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement.

À la une

Un ruban intelligent pour traiter des enfants à l’urgence

21/01/2022 | Emmanuel Martinez

Une start-up montréalaise a conçu un dispositif qui permet de mieux déterminer la dose de médicaments pour les enfants.

Bourse: Wall Street termine en forte baisse, la Fed et Netflix font tomber les indices

Mis à jour le 21/01/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine en baisse de plus de 400 points.

À surveiller: Quincaillerie Richelieu, Well Health et Guru

21/01/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Quincaillerie Richelieu, Well Health et Guru? Voici quelques recommandations d’analystes.