À surveiller: Loblaw, WSP et BRP

Publié le 08/07/2022 à 09:45

À surveiller: Loblaw, WSP et BRP

Publié le 08/07/2022 à 09:45

Par Charles Poulin

La croissance de Loblaw sera propulsée en grande partie par les bannières à rabais, comme Maxi, en raison de l’attrait qu’elles ont pour les consommateurs en cette période de forte inflation alimentaire. (Photo: 123 RF)

Que faire avec les titres Loblaw, WSP et BRP? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée. 

 

Loblaw (L, 116,68 $): croissance soutenue par les bannières au rabais et les pharmacies

La croissance de Loblaw sera principalement soutenue par les ventes de ses bannières au rabais ainsi que de son réseau de pharmacies Shoppers Drug Mart/Pharmaprix au deuxième trimestre, estime Banque Nationale Marchés financiers.

L’institution financière prévoit un bénéfice par action de 1,60 $, au-delà du consensus du marché de 1,59 $, mais aussi de celui de l’an dernier à 1,35 $ (hausse d’environ 18%). Les revenus devraient se chiffrer à 12 867 G$ (consensus à 12 877 G$), encore une fois supérieurs à ceux du deuxième trimestre de 2021 (12 491 G$). Les ventes en magasin comparables devraient grimper de 3%, alors qu’elles avaient diminué de 0,1% l’an dernier.

Cette croissance sera propulsée en grande partie par les bannières au rabais, comme Maxi, en raison de l’attrait qu’elles ont pour les consommateurs en cette période de forte inflation alimentaire. La Banque Nationale mentionne que depuis la réouverture de l’économie canadienne après la disparition de la plupart des mesures sanitaires, les gens se sont tournés vers ces options en plus grand nombre.

L’institution financière remarque que Loblaw est bien placée pour profiter de ce phénomène. Environ 60% de ses ventes d’épicerie viennent de ses bannières au rabais. La Banque Nationale avance également que si des taux d’inflation élevés sur une longue période peuvent influencer le comportement des consommateurs et réduire la profitabilité des produits d’épicerie, ce n’est pas le cas actuellement, particulièrement pas dans le secteur des bannières au rabais.

La Banque Nationale prévoit de plus que la progression favorable pour les produits de pharmacie en vente libre et de cosmétique devrait se poursuivre au deuxième trimestre.

Elle affirme détenir encore une vision favorable de l’entreprise, notamment en raison des initiatives d’amélioration de l’équipe de direction, la croissance continue du bénéfice par action ainsi que des bénéfices structuraux potentiels, entre autres une augmentation de la demande d’épicerie à long terme.

Ces prévisions incitent l’institution financière à revoir son cours cible à la hausse, le faisant passer de 122 $ à 125 $. Elle maintient son évaluation de surperformance du titre relative au secteur pour Loblaw.

 

WSP Global (WSP, 143,32 $): forte croissance organique à prévoir au deuxième trimestre 

Sur le même sujet

À surveiller: Rogers, Apple et BlackBerry

Mis à jour le 30/09/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Rogers, Apple et BlackBerry? Voici quelques recommandations d’analystes.

La CIBC veut réduire l'intensité des émissions de son portefeuille énergétique

Mis à jour le 29/09/2022 | La Presse Canadienne

Cette cible vient s’ajouter à celles dévoilées par d’autres banques canadiennes ces derniers temps.

À la une

Cryptos et TradFi, des liaisons dangereuses à surveiller

LES CLÉS DE LA CRYPTO. Les crypto-actifs se développent et ils se mêlent aux produits financiers classiques.

Les copropriétaires de Torstar acceptent un processus de médiation-arbitrage

Les deux parties devront déterminer qui reprendra l’entreprise.

Intraprenez!

BLOGUE INVITÉ. 33% des jeunes professionnels envisageraient de se lancer en affaires si leur employeur l'autorisait.