À surveiller: Loblaw, Richelieu et BCE

Publié le 11/04/2023 à 11:35

À surveiller: Loblaw, Richelieu et BCE

Publié le 11/04/2023 à 11:35

Par Denis Lalonde

L’épicier et pharmacien Loblaw dévoilera ses résultats du premier trimestre de 2023 le 3 mai. (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de Loblaw, Richelieu et BCE? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée par les analystes. 

 

Loblaw (L, 126,00$) : de bons résultats trimestriels sont attendus

L’épicier et pharmacien Loblaw dévoilera ses résultats du premier trimestre de 2023 le 3 mai et l’analyste Vishal Shreedhar, de la Financière Banque Nationale, anticipe qu’ils seront bons.

Il prévoit que le bénéfice par action progressera de 14,5% sur un an à 1,56$, alors que le consensus des analystes est un peu plus pessimiste à 1,54$. À la période correspondante de l’exercice précédent, il avait atteint 1,36$.

L’analyste s’attend à ce que les ventes de magasins comparables (ouverts depuis plus d’un an) des épiceries progressent de 5,5% sur un an (+2,1% l’an dernier). Du côté des pharmacies, elles devraient grimper de 5% pour les produits réguliers (+3,6% l’an dernier) et de 6% pour les médicaments d’ordonnance (+6,8% l’an dernier).

Globalement, Vishal Shreedhar anticipe des ventes de 13,01 milliards de dollars (G$), alors que celles de la période correspondante en 2022 avaient atteint 12,26G$. Le consensus des analystes est un peu plus optimiste à 13,13G$.

Il ajoute que le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) atteindra 1,46G$ (consensus à 1,4G$), lui qui avait atteint 1,34G$ l’an dernier.

«Les données de Statistique Canada montrent que l’inflation dans l’alimentation a atteint 10,6% en février, alors qu’elle avait été de plus de 11% entre les mois de septembre et de janvier. «Avec de tels niveaux d’inflation, il est difficile pour Loblaw de refiler toutes les hausses de prix aux consommateurs. Nous croyons que son modèle d’affaires diversifié lui permettra de continuer de générer de la croissance, de même que ses initiatives pour améliorer son efficacité», écrit l’analyste.

Il estime que l’inflation devrait être plus modérée en seconde moitié d’année et que les portefeuilles des consommateurs vont rester sous pression, ce qui fait que la popularité des produits à rabais ou de marque maison est là pour rester.

Vishal Shreedhar réitère sa recommandation de «surperformance» sur le titre de Loblaw et relève son cours cible sur un an, qui passe de 137$ à 140$. Ce relèvement confère au titre une évaluation de huit fois le ratio valeur d’entreprise/BAIIA pour les exercices 2024/2025.

 

 

Quincaillerie Richelieu (RCH, 37,20$) : un premier trimestre qui plaît à l’analyste de CIBC

Sur le même sujet

À surveiller: Dollarama, Manuvie et Canadian Natural Resources

13/06/2024 | lesaffaires.com

Que faire avec les titres de Dollarama, Manuvie et Canadian Natural Resourc? Voici quelques recommandations d’analystes.

À surveiller: First Solar, Boralex et BCE

12/06/2024 | lesaffaires.com

Que faire avec les titres de First Solar, Boralex et BCE? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

Un gouvernement du RN menacerait nos entreprises en France

14/06/2024 | François Normand

ANALYSE. Les droites radicale et populiste minent l’économie et le niveau de vie des pays, selon des études empiriques.

Banque du Canada: jusqu'à cinq baisses de taux d'ici juin 2025

14/06/2024 | Denis Lalonde

BALADO. Les données américaines sur l’inflation pourraient conforter la Banque du Canada dans ses baisses de taux.

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé, mais le Nasdaq enchaîne un 5ème record d'affilée

Mis à jour le 14/06/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé dans le rouge.