À surveiller: Loblaw, Guru et CGI

Publié le 15/03/2022 à 10:30

À surveiller: Loblaw, Guru et CGI

Publié le 15/03/2022 à 10:30

Par Denis Lalonde
Le siège social de CGI.

CGI augmente sa présence en Europe avec l'achat d'Umanis. (Photo: Charles Desgroseilliers)

Que faire avec les titres de Loblaw, Guru et CGI? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

 

Loblaw (L.TO, 114,79 $): l’achat de Lifemark Health Group plaît à l’analyste de la Financière Banque Nationale

Shopper Drug Mart, filiale de Loblaw, a annoncé l’acquisition de Lifemark Health Group pour un montant de 845 millions de dollars.

Lifemark offre, par le biais d’un réseau de 300 succursales à travers le Canada, des services de physiothérapie, d’ergothérapie, de kinésiologie, de chiropratique, de massages thérapeutiques, de santé mentale et de médecine du sport.

«La part de marché de la société est de 5% d’une industrie de 11 milliards de dollars», souligne l’analyste Vishal Shreedhar, de la Financière Banque Nationale. Ce dernier ajoute que même si peu de détails financiers ont été révélés, Lifemark génère des marges bénéficiaires brutes de 11% à 14%.

«Notre analyse préliminaire indique que la transaction ajoutera peu de valeur au bénéfice par action de Loblaw, soit environ 2%», croit-il. La transaction devrait être finalisée durant la deuxième moitié de 2022.

L’analyste précise que Loblaw ne donne pas beaucoup d’information sur sa progression dans l’industrie des services de pharmacie. Toutefois, en 2021, l’entreprise a vu ses revenus bondir de 170% dans ce secteur grâce à des facteurs transitoires comme les confinements et la forte demande pour les vaccins contre la COVID-19.

«Nous croyons que Loblaw est dans une bonne position pour bénéficier des initiatives mises de l’avant par la direction pour améliorer son efficacité ; d’un regain de momentum de sa chaîne d’approvisionnement grâce à la demande pour les produits de beauté ; de tendances positives dans les programmes de rabais et d’un meilleur effet de levier alors que les hausses de prix des aliments sont pour le moment sous contrôle et profitent habituellement aux épiciers, pourvu qu’elles ne soient pas trop importantes», énumère l’analyste.

Vishal Shreedhar donne une valeur de 9,5 fois le bénéfice par action prévu en 2023, ce qui fait qu’il relève son cours cible sur un an pour le faire passer de 111 $ à 119 $. Il réitère sa recommandation de «surperformance».

 

Guru Énergie Bio (GURU.TO, 9,99 $): résultats financiers supérieurs aux prévisions

Sur le même sujet

CGI rachète pour 100M$ de ses actions auprès de la Caisse de dépôt

La CDPQ restera un des principaux actionnaires de CGI.

Groupe CGI est-il plus qu'un refuge en techno ?

ANALYSE. Les solides résultats trimestriels et l'optimisme des dirigeants de CGI suscitent de nouvelles attentes.

À la une

Bourse: Wall Street termine en hausse, avec l’espoir d’une Fed moins radicale

Mis à jour le 15/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS.À Toronto, la Bourse reste stable, malgré une baisse du secteur de l'énergie et des métaux de base.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

15/08/2022 | Refinitiv

Voici les gagnants et les perdants du jour.

Turquoise Hill chute à Toronto après son rejet de l'offre de Rio Tinto

Les actions de Turquoise Hill ont baissé de 3,49$ pour atteindre 30,05$ à la clôture à la Bourse de Toronto.