À surveiller: Goodfood, Bombardier et Big Rock Brewery

Publié le 08/07/2021 à 08:27

À surveiller: Goodfood, Bombardier et Big Rock Brewery

Publié le 08/07/2021 à 08:27

Par Dominique Beauchamp

Bombardier (BBD.B, 1,39$): le cycle des jets d’affaires donne confiance

Fadi Chamoun, de BMO Marchés des capitaux, dit avoir deux raisons d’être plus optimiste envers les perspectives de Bombardier.

Le fabricant de jet d’affaires réduit sa dette et ses coûts de financement plus vite que prévu en même temps que la reprise du cycle des avions d’affaires s’améliore.

Les investisseurs semblent avoir lu son rapport puisque l’action de Bombardier a gagné plus de 5%, le 7 juillet.

L’échéance et le refinancement des dettes au premier semestre, incluant le remboursement d’un prêt onéreux de 750 M$US, lui permettront d'économiser 200 M$ US en frais d’intérêt par rapport au niveau de 2020, estime l’analyste.

Bombardier est donc en bonne voie pour amputer 250 M$US de ces frais d’ici 2025 tel que promis. Le fabricant pourrait même dépasser cette marque s’il concluait un nouveau financement pour le fonds de roulement qui libérerait des fonds pour rembourser d’autres dettes d’ici deux ans.

Le cycle de vente des jets d’affaires a presque retrouvé le niveau qu’il avait avant la pandémie aux États-Unis, dit-il. La conjoncture devrait s’améliorer davantage avec l’ouverture de la frontière canado-américaine et l’assouplissement des mesures imposées aux voyageurs internationaux.

«Les jets d’affaires procurent aux voyageurs d’affaires et fortunés une solution de transport plus sécuritaire que les vols commerciaux», ajoute l’analyste de BMO.

Étant donné le déclin des jets d’affaires usagés disponibles, Fadi Chamoun s’attend à ce que la demande augmente pour les appareils neufs et hausse ainsi la production et les prix de vente des fabricants, au cours des prochains trimestres.

L’analyste augmente ses prévisions de revenus de 6,4 à 6,5 milliards de dollars américains pour 2022. Les estimations pour le bénéfice avant intérêts et impôts passent de 412 à 419 millions de dollars américains.

Au final toutefois, la perte prévue reste à 0,08 $US par action pour 2022. C’est tout de même mieux que le déficit de 0,23$US par action prévu pour 2021.

Fadi Chamounde BMO Marchés des capitaux renouvelle sa recommandation d’achat. Il relève son cours cible de 1,35 à 1,80$, ce qui offre un gain potentiel d’encore 35%.

L’action de Bombardier a triplé depuis un an.

L’analyste augmente le multiple d'évaluation qu'il accorde au titre de 8 à 8,5 fois le bénéfice d’exploitation prévu en 2023 parce que le profil de risque financier diminue et que la conjoncture prend du mieux.

 

Big Rock Brewery (BR, 6,24$): la relance du brasseur artisanal gagne un admirateur

Sur le même sujet

S'offrir une p’tite broue au Saguenay — Lac-Saint-Jean

Édition de Octobre 2021 | Claudine Hébert

COMBIEN ÇA COÛTE? Faire le tour du Saguenay—Lac-Saint-Jean, c’est aussi l’occasion de visiter une région qui affiche...

Nous ne sommes vraiment pas à la fin de l'âge de bière

Édition du 16 Juin 2021 | Denis Lalonde

INDUSTRIE DE L'ALCOOL. L'industrie des microbrasseries attire encore des investisseurs.

À la une

Eric Girard présentera une mise à jour économique le 25 novembre

Mis à jour il y a 35 minutes | La Presse Canadienne

L'accent sera mis sur la pénurie de main-d'oeuvre. D'autres détails suivront.

Eric Girard défend l'investissement d'IQ dans la firme White Star

Mis à jour à 12:15 | La Presse Canadienne

La firme White Star fait des affaires à Guernesey, île reconnue comme un paradis fiscal.

L'action de Shaw pourrait reculer si l'entente avec Rogers échouait, dit un analyste

Le cours de l’action de Shaw a reculé à environ 35,00 $ après qu’une lutte de pouvoir s’est installée au CA de Rogers.