À surveiller: Goodfood, Bombardier et Big Rock Brewery

Publié le 08/07/2021 à 08:27

À surveiller: Goodfood, Bombardier et Big Rock Brewery

Publié le 08/07/2021 à 08:27

Par Dominique Beauchamp

Mieux connu pour ses boîtes de repas à cuisiner, Goodfood prévoit tirer 20% de ses revenus de l'épicerie en ligne en 2022. (Photo: courtoisie)

Que faire avec les titres de Goodfood, Bombardier et Big Rock Brewery. Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

Marché Goodfood (FOOD, 8,97$): près d’un pivot dans l’épicerie en ligne

Frédéric Tremblay de Desjardins Marché des capitaux n’a que de bons mots pour le spécialiste des boîtes-repas prêts-à-cuisiner.

Dans une première note, l’analyste attribue les meilleurs résultats que prévu du troisième trimestre à «l’exécution solide» de la société malgré la comparaison difficile avec le trimestre pandémique d’il y a un an, ainsi que le temps chaud et la vaccination des derniers mois qui ont favorisé les sorties.

Les revenus record de 107 millions de dollars ont augmenté de 24% et ont surpassé ses prévisions par 14%. Le nombre d’abonnés a crû de 16,5%.

La marge brute a augmenté de 28 à 35%, un record, grâce à l’optimisation du service de livraison jusqu’au domicile, à plus d’efficacité opérationnelle, aux économies d’échelle et à l’automatisation.

La marge d’exploitation de 1,6%, positive depuis cinq trimestres, est encore modeste parce que Goodfood consacre encore importants investissements à l’automatisation du traitement des commandes, l’embauche et la mise en marché afin de «positionner l’entreprise à long terme».

Dans une deuxième note, Frédéric Tremblay réserve le plus d'enthousiasme pour l’épicerie en ligne qui approche à son avis d’un point d’inflexion avec la livraison le même jour, l’offre de 1000 articles, l’ajout prévu de produits de marque nationale et élargissement prochain de sa plateforme aux non-abonnés.

La société estime qu’avec bientôt 1500 à 2500 articles d’épicerie offerts, elle sera en mesure de répondre à la majorité des besoins d’épicerie des abonnés. L’ajout de produits périssables est une priorité.

L’épicerie en ligne devrait procurer 20% des revenus au courant de 2022, le double de sa part actuelle. En ce moment, le panier d’achats des abonnés au service de livraison le même jour Wow se divise en parts égales entre les boîtes de repas à cuisiner et les articles d’épicerie.

«Cocher tous les articles sur cette liste devrait produire un effet positif sur l’évaluation du titre», espère l’analyste qui juge Goodfood nettement sous-évalué par rapport à ses semblables.

La seule ombre au portrait à court terme, Frédéric Tremblay s’attend à un quatrième trimestre moins fort étant donné la période estivale et le déconfinement. Il mise toutefois sur un rebond à partir de la rentrée en septembre.

Goodfood s’échange à un multiple de 1,1 fois les revenus prévus en 2022, par rapport à 2,5 fois pour le géant allemand des boîtes de repas à cuisiner Hello Fresh (HFG) et de 1,9 à 4,5 fois pour les fournisseurs d’épicerie en ligne Delivery Hero (DHER), Ocado (OCDO) et JustEat Takeway (TKWY).

Il signale aussi que des transactions dans l’industrie se réalisent à des multiples plus élevés. HelloFresh a acquis Factor 75 pour presque trois fois les revenus tandis que le géant suisse Nestlé a acheté Freshly pour plus de trois fois les revenus.

Au cours actuel, le rapport risque-rendement de Goodfood lui apparaît donc «attrayant». Il réitère sa recommandation d’achat et son cours cible de 13$ qui offre un gain potentiel de 45%.

 

Bombardier (BBD.B, 1,39$): le cycle des jets d’affaires donne confiance

À la une

Rose Buddha impressionne aux États-Unis

Il y a 23 minutes | Emmanuel Martinez

Rose Buddha a décroché une bourse de 300 000$US à l’émission américaine «Elevator Pitch».

Suivez la soirée électorale avec Les Affaires

Il y a 55 minutes | Les Affaires

EN DIRECT. La campagne électorale fédérale tire à sa fin et pourtant, tous les scénarios sont encore sur la table.

Élections fédérales: les Canadiens se rendent aux urnes

Mis à jour à 14:48 | La Presse Canadienne

Selon Élections Canada, près de 6,8 millions de personnes ont déjà enregistré leur vote.