À surveiller: GM, Salesforce et Dialogue

Publié le 23/09/2022 à 09:55, mis à jour le 23/09/2022 à 09:57

À surveiller: GM, Salesforce et Dialogue

Publié le 23/09/2022 à 09:55, mis à jour le 23/09/2022 à 09:57

Par Catherine Charron

General Motors a fait «un pas de plus dans la bonne direction», selon Daniel Ives de Wedbush. (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de GM, Salesforce et Dialogue? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée. 

 

General Motors (GM, 39,06 $US): un pas de plus dans l’intégration verticale de sa production de véhicule électrique

En annonçant jeudi matin son investissement dans la québécoise Recyclage Lithion, le constructeur américain General Motors a fait «un pas de plus dans la bonne direction», selon Daniel Ives de Wedbush.

Il estime que cette décision s’imbrique dans la volonté de l’entreprise d’augmenter son levier d’exploitation, d’intégrer verticalement certaines étapes de sa production, et de la rendre plus résiliente aux changements macroéconomiques.

En effet, les prix des métaux et des matières premières nécessaires pour produire les batteries de ses véhicules électriques atteignent des sommets, rappelle l’analyste. À lui seul, le coût du lithium a bondi d’environ 225% en un an.

En contribuant à la ronde de financement de 125 millions de dollars (M$) de la société basée à Anjou via sa branche de capital de risque GM Ventures, elle tente d’intégrer cette technologie de recyclage de batteries au lithium ion à sa production, pense l’analyste.

L’entente indique que le constructeur automobile pourra récupérer les matériaux qu’aura traités l’entreprise québécoise, et que leurs départements de R&D respectifs collaboreront pour parfaire leurs techniques de recyclage.

Daniel Ives rappelle que la société de Détroit au Michigan tente d’accroître sa place dans le marché de la voiture électrique, alors qu’elle souhaite avoir vendu plus d’un million de véhicules d’ici 2025.

Cette nouvelle, estime Daniel Ives, est une étape de plus dans la course à laquelle participent les différents constructeurs automobiles afin d’intégrer verticalement à leur processus les étapes de production de véhicules électriques, et, ultimement, d'en réduire les coûts.

L’analyste de Wedbush réitère sa recommandation de «surperformance de secteur», de même que son cours cible à 42 $US.

 

Salesforce (CRM, 150,15 $US: elle maintient le cap sur son horizon 2026

Sur le même sujet

Titres en action: Suncor, Banque Scotia

Mis à jour le 29/11/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À surveiller: CP, Element Fleet et Transcontinental

25/11/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Canadien Pacifique, Element Fleet Management et Transcontinental.

À la une

Des nuages à l'horizon pour le retour à l'équilibre budgétaire, craint l'IDQ

Il y a 42 minutes | La Presse Canadienne

La situation budgétaire du gouvernement du Québec s’annonce plus difficile que ce qui était prévu durant la campagne.

Les nouvelles du marché

Mis à jour à 08:28 | Refinitiv

VW envisage le Canada pour sa première usine nord-américaine de batteries, Le bénéfice de CIBC chute.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Mis à jour à 08:04 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les Bourses mondiales digèrent une série d'informations importantes.