À surveiller: Dollarama, Tourmaline Oil et Toromont

Publié le 07/06/2022 à 08:31

À surveiller: Dollarama, Tourmaline Oil et Toromont

Publié le 07/06/2022 à 08:31

Par Dominique Beauchamp

(Photo: Romeo Mocafico pour Les Affaires)

Que faire avec les titres de Dollarama, Tourmaline Oil et Toromont Industries? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

 

Dollarama (DOL, 69,80 $): à quoi s’attendre demain

À la veille du dévoilement matinal des résultats de Dollarama au premier trimestre, Chris Li de Desjardins Marché des capitaux, rappelle les points forts de ses attentes.

L’analyste prévoit un bénéfice de 0,46 $ par action, essentiellement conforme au consensus. Comme ses collègues, il s’attend à un déclin de la marge brute de 60 points de pourcentage à 41,7% en raison des coûts plus élevés de transport et de logistique, entre autres. Par contre, les dépenses générales et administratives devraient avoir baissé en proportion des revenus totaux, ce qui entraînera une marge d’exploitation plus élevée.

La hausse de 4% des ventes par magasins comparables qu’il prévoit est inférieure au consensus de 5% et reflète la fréquentation accrue des magasins et la demande solide pour les biens de grande consommation.

Bien que les coûts de logistique et de transport préoccupent les investisseurs, son analyse de marché et ses discussions avec les dirigeants de Dollarama indiquent que le détaillant «gère bien» ces défis.

À ses yeux, la politique des prix importe davantage puisque Dollarama ajuste la sienne à celle de ses grands rivaux tels que Walmart. Chris Li surveille donc à quel point les Walmart de ce monde transfèrent la hausse des coûts aux prix de vente.

Cette dynamique est «particulièrement importante» au moment où Dollarama introduit des articles à 5 $ chacun pour la première fois cet été, dit-il.

Pour l’instant, l’analyse du coût de plus de 250 produits réalisée en avril et en mai suggère que Dollarama augmente ses prix tout en conservant son avantage de 40% à 50% sur les valeurs à l’unité par rapport à ceux de Walmart et Amazon.

Chris Li estime que dans l’environnement incertain actuel, Dollarama devrait pouvoir soutenir son évaluation en Bourse (de 26,5 fois le bénéfice prévu dans un an) grâce aux perspectives bien visibles que procure la vente de produits de grande consommation. La croissance annuelle composée de 18% du bénéfice prévue entre 2022 et 2024 devrait permettre au titre de continuer à mieux performer que ses semblables en Bourse, dit-il.

Chris Li maintient son cours cible de 79 $, soit un multiple de 26 fois les bénéfices qu’il prévoit en 2024, ce qui offre un rendement potentiel de 13,5%.

L’analyste de Desjardins profite de l’occasion pour peaufiner ses prévisions pour 2023 (une hausse de 19,9% à 2,61 $ par action) et pour 2024 (une hausse de 16% à 3,03 $).

 

Tourmaline Oil (TOU, 78,31 $): le producteur de gaz est fantastique, mais son titre est cher

Sur le même sujet

À surveiller: Citigroup, Dollarama et Canfor

19/07/2022 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Citigroup, Dollarama et Canfor ? Voici quelques recommandations d’analystes

De nombreuses hausses de prix chez Dollarama, selon le rapport d’un analyste

Mis à jour le 18/07/2022 | La Presse Canadienne

Les prix du détaillant montréalais auraient augmenté en moyenne de 6% depuis novembre dernier.

À la une

Bourse: Wall Street termine en hausse, avec l’espoir d’une Fed moins radicale

Mis à jour le 15/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS.À Toronto, la Bourse reste stable, malgré une baisse du secteur de l'énergie et des métaux de base.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

15/08/2022 | Refinitiv

Voici les gagnants et les perdants du jour.

Turquoise Hill chute à Toronto après son rejet de l'offre de Rio Tinto

Les actions de Turquoise Hill ont baissé de 3,49$ pour atteindre 30,05$ à la clôture à la Bourse de Toronto.