À surveiller: Dollarama, Metro et CSX

Publié le 22/04/2021 à 09:25

À surveiller: Dollarama, Metro et CSX

Publié le 22/04/2021 à 09:25

Par Dominique Beauchamp

(Photo: Roméo Mocafico pour Unsplash)

Que faire avec les titres de Dollarama, Metro et CSX? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

Dollarama (DOL, 58,25$): des rencontres qui donnent confiance

Après avoir organisé des rencontres avec les dirigeants pour ses clients, Irene Nattel, de RBC Marchés des capitaux, se dit plus à l’aise avec sa vision optimiste des perspectives du détaillant.

Les résultats réalisés pendant la pandémie ont démontré la résilience du modèle d’affaires ainsi que l’attrait des magasins en tant que destination pour les achats de tous les jours. La facture moyenne est passée de 11 à 14$.

«La proposition de valeur, l’assortiment des marchandises et la loyauté des clients sont tels que ces derniers ont reporté des achats pendant les restrictions sanitaires pour revenir en magasin dès leur assouplissement», rapporte l’analyste.

L’analyste fait remarquer que Dollarama a bien performé malgré la montée en puissance des ventes en ligne, ce qui témoigne de la force d’attraction de son réseau physique de magasins.

Dollarama pourrait ajouter pour la première fois une catégorie de prix supérieure à 4$, si l’inflation accélérait, mais le marchand estime qu’il peut encore relever certains prix de vente des articles déjà en magasin, et augmenter la pénétration de ces catégories de prix, avant de passer à ce niveau.

Ceci dit, les marges brutes s’annoncent stables pour 2022 parce que les coûts d’approvisionnement et de logistique augmentent.

Dollarama modifie annuellement le quart de son assortiment et l’augmentation de certains prix de vente peuvent avoir un effet majeur. Un article de 2$ qui passe à 3$ représente un bond de 50%, donne-t-elle en exemple.

Dollarama a aussi discrètement lancé une application mobile non transactionnelle et un portefeuille numérique en 2020 qui lui permettent de mieux analyser les préférences d’achat des clients. C’est d’ailleurs l’un des mandats du nouveau chef de la direction financière.

L’objectif de 2000 magasins au Canada d’ici dix ans offre pr ailleurs un plan de vol bien visible, à son avis. Les ventes par magasin croissent (3 M$ actuellement) tandis que les dépenses d’exploitation par magasin baissent, si bien que Dollarama récupère ses investissements initiaux en moins de deux ans.

Les dirigeants ont aussi confirmé leur intention d’accélérer le rachat d’actions en 2022, maintenant que la dette équivaut à 2,69 fois le bénéfice d’exploitation.

Irene Nattel réitère donc sa recommandation d’achat et son cours-cible de 68$, ce qui offre un gain potentiel de 17%. Le cours cible repose sur un multiple de 24 fois le bénéfice de la période de 12 mois terminée au premier trimestre de 2024.

Metro (MRU, 58,33$): les marges impressionnent le plus

Sur le même sujet

Les défis d’approvisionnement ennuagent les perspectives de Dollarama

Édition du 22 Septembre 2021 | Dominique Beauchamp

ANALYSE. Dollarama (DOL, 55,53$) est toujours premier de classe parmi les détaillants aux yeux des financiers, ...

À surveiller : Lion Électrique, Apple et Dollarama

14/09/2021 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Lion Électrique, Apple et Dollarama? Voici quelques commentaires d’analystes.

À la une

Comment rendre infaillible son approvisionnement?

BALADO. PME, sortez votre boule de cristal.

Bourse: Wall Street clôt en hausse après la frayeur du variant Omicron

Mis à jour à 16:43 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine en légère hausse.

À surveiller: Calian, Green Impact Partners et WELL Health Technologies

09:26 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Calian, Green Impact Partners et WELL Health? Voici quelques recommandations d'analystes.