À surveiller: Couche-Tard, MTY et Corus

Publié le 30/06/2021 à 08:30

À surveiller: Couche-Tard, MTY et Corus

Publié le 30/06/2021 à 08:30

Par Dominique Beauchamp
Le logo de Couche-Tard

Le bénéfice de Couche-Tard surpasse les prévisions par 21% au quatrième trimestre. (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de Couche-Tard, MTY et Corus. Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.


Couche-Tard (ATD.B, 44,02 $): mieux que prévu grâce à l’essence et au contrôle des coûts

Les résultats du quatrième trimestre, les premiers à se comparer au début de la pandémie, démontrent encore une fois la «force fondamentale de l’exécution de la stratégie» d’Alimentation Couche-Tard, se réjouit Irene Nattel, de RBC Marchés des capitaux.

Le bénéfice de 0,52$US par action, à la hausse de 11% est 21% supérieur au consensus et à la prévision de 0,47$US de RBC qui s’avérait la plus élevée des analystes.

Toutes les régions ont affiché une croissance des ventes par dépanneurs comparables tandis que les marges sur l’essence à la pompe de 34,4 cents américains sont restées élevées. Le contrôle des dépenses a relevé le bénéfice d’exploitation de 2,7% malgré le déclin des marges sur les ventes de marchandises.

Les dépenses générales et administratives ont en effet augmenté de seulement 0,5%, sans l’effet des acquisitions grâce à des gains d’efficacité, au recul des coûts liés à la COVID-19 et d’autres économies.

Ces bons résultats et la perspective d’une amélioration de la demande pour l’essence et les marchandises au deuxième semestre et en 2022 grâce au déconfinement mondial justifient une hausse du cours-cible de 56$ à 57$ qui offre un gain potentiel de 30%.

Couche-Tard reste «hyper concentrée» sur les éléments clé de sa stratégie qui vise à améliorer les ventes comparables et celles des articles plus rentables, ainsi que les marges.

Les initiatives incluent le déploiement de l’offre d’aliments (Fresh Food, Fast) et d’une foule d’outils numériques pour améliorer l’expérience client tels que le premier dépanneur sans caisse enregistreuse, l’enregistrement de la plaque d’immatriculation ou encore les bornes de recharge à la maison.

Bien que Couche-Tard tienne une téléconférence ce matin pour étayer ses résultats, c’est la journée des investisseurs du 14 juillet que tous anticipent. «Nous nous attendons à ce que la société fournisse alors plus de détails au sujet de toutes les initiatives de croissance interne et explique comment l’ensemble de ces initiatives pourront soutenir la croissance des ventes comparables et des marges après la reprise pandémique», entrevoit Irene Nattel.

Dans l’intervalle, Couche-Tard puise dans ses vastes ressources financières pour racheter activement ses actions. Depuis la fin de 2020, la société a racheté 41,8 millions ou 4% des actions en circulation, précise-t-elle.

La discipline financière de l’entreprise se reflète aussi dans ses rendements élevés, tels que le rendement de l’avoir des actionnaires de 24,3% et le rendement du capital investi de 15,9%.

Irene Nattel, renouvelle sa recommandation d’achat.

 

 

Groupe MTY (MTY, 55,23$): une reprise encore teintée d’incertitude pour le franchiseur

Sur le même sujet

La Fed restreint fortement l'activité boursière de ses responsables

15:19 | AFP

Ces nouvelles conditions ont été mises en place à l'issue du passage en revue des règles d'éthiques lancé par la Fed.

Le revenant WeWork bien accueilli pour son entrée à Wall Street

11:15 |

Coté sous le symbole WE, le titre progressait jeudi de 13,39% à 11,77 dollars américains vers 11h00, heure du Québec.

OPINION Titres en action: Rogers, Shaw, American Airlines, Unilever, ...
10:40 | AFP et La Presse Canadienne
Bourse: le S&P 500 à un sommet
Mis à jour il y a 24 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
À surveiller: Tesla, Canadien National et Savaria

À la une

S'inquiéter d'une vague d’immigrants?

MAUDITE JOB! «Mon chèque de paie va-t-il bientôt diminuer parce que les employeurs embauchent à bas prix?»

En travail hybride? Faites gaffe aux «boys club»

RHÉVEIL-MATIN. Votre organisation doit faire l'effort d'inclure tous ses employés, même ceux qui travaillent à distance.

Bourse: le S&P 500 à un sommet

Mis à jour il y a 24 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. L'indice principal à la Bourse de Toronto a terminé en hausse.