À surveiller: Couche-Tard, Financière IGM et BRP

Publié le 08/09/2022 à 10:10

À surveiller: Couche-Tard, Financière IGM et BRP

Publié le 08/09/2022 à 10:10

Par Charles Poulin

BRP (DOO, 85,59 $): la cyberattaque a eu des impacts

La Banque de Montréal avance que la cyberattaque subie par BRP le 8 août a laissé des traces, même si l’entreprise estime qu’elle sera en mesure de rattraper le retard de production et d’atteindre les objectifs financiers fixés pour 2023.

Pour protéger l’intégralité de ses données et de son réseau, BRP a dû se résoudre à fermer son système informatique lors de la cyberattaque. Cette action a mené à un arrêt complet de la production ainsi qu’à l’incapacité d’accéder à l’interface numérique reliant les concessionnaires et BRP et qui gère les commandes, le suivi des livraisons et les réclamations de garanties.

Même si la direction de BRP croit être en mesure de rattraper le temps perdu, l’analyste Gerrick L. Johnson réduit les prévisions pour 2023 et 2024 à cause des ventes perdues et des coûts de remise en état. La production est repartie le 15 août dans les usines de Valcourt, Rovaniemi, Surtevant et Gunskirchen, mais seulement le 22 août au Mexique. Certaines usines n’ont pas retrouvé leur rythme de croisière avant trois semaines de délais.

Les livraisons de produits, qui étaient déjà au ralenti, se sont évaporées pour quelques semaines après la cyberattaque, ce qui s’est traduit par l’annulation de précommandes et transferts des achats vers les compétiteurs (surtout Kawasaki).

Gerrick Johnson abaisse ses prévisions de revenus d'un pourcent à 9,4 milliards de dollars, de bénéfice d'exploitation de 3% à 1,5 G$ etde bénéfice par action de 4,5% à 10,50$, en 2023. Pour 2024, ses prévisions fléchissent de 0,5% pour le bénéfice d'exploitation à 1,78 G$ et de 0,8% pour le bénéfice par action à 1,25$.

BRP a admis que des informations sur ses employés et des sous-traitants avaient été volées pendant la cyberattaque, mais l’entreprise avance que l’impact devrait être limité. Les responsables de l'attaque, RansomEXX Gang, ont publié sur le Web 29,9 GB de données volées.

La Banque de Montréal indique que la demande pour les produits de BRP demeure forte, et que la pression sur les délais de livraison s’est un peu atténuée en raison des facteurs macroéconomiques actuels.

L’institution financière maintient son cours cible de 154 $ ainsi que son évaluation de surperformance du titre de BRP relativement à son secteur d'activités.

Sur le même sujet

Titres en action: Cineplex

Mis à jour le 07/02/2023 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À surveiller: Lightspeed, Rogers et Apple

Mis à jour le 03/02/2023 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Lightspeed, Rogers et Apple? Voici quelques recommandations d'analystes.

À la une

Les nouvelles du marché

Mis à jour il y a 35 minutes | Refinitiv

La Banque du Canada rendra public son procès-verbal et hausses de prix à venir dans le secteur de l’alimentation

À surveiller : Microsoft, Uni-Sélect et Goodfood

Que faire avec les titres de Microsoft, Uni-Sélect et Goodfood? Voici quelques recommandations d'analystes.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Mis à jour il y a 59 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Du soulagement en Europe et un léger repli attendu à Wall Street