À surveiller: Couche-Tard, Banque BMO et L3Harris

Publié le 31/08/2022 à 09:25

À surveiller: Couche-Tard, Banque BMO et L3Harris

Publié le 31/08/2022 à 09:25

Par Dominique Beauchamp

Banque BMO (BMO, 124,49 $): le potentiel américain importe plus que le trimestre mitigé

Banque BMO a raté la cible des bénéfices de Scott Chan de Canaccord Genuity, mais l’analyste préfère mettre l’accent sur les meilleurs aspects du troisième trimestre, dont la performance robuste des activités de dépôts et de prêts au sud de la frontière, et le potentiel de son acquisition américaine.

Aux États-Unis, où la banque réalisera bientôt 30% de ses revenus strictement bancaires, l’analyste signale la hausse de 16% du bénéfice avant provisions pour pertes sur prêts et charge d’impôts et de 16% des prêts par rapport au même trimestre, un an plus tôt.

Les marges d’intérêt nettes, soit l’écart entre les intérêts versés sur les dépôts et les intérêts prélevés sur les prêts, ont aussi augmenté de 20 points de pourcentage par rapport au deuxième trimestre, aux États-Unis.

«Les dirigeants laissent entendre que ces marges s’amélioreront encore au quatrième trimestre et par la suite, au fil des hausses de taux par la Fed», ajoute Scott Chan.

L’analyste rappelle aussi tous les bénéfices que tirera la Banque BMO de son achat de la Bank of the West qui devrait se clore en décembre dont une meilleure diversification géographique et de la clientèle. Ainsi, la banque fera affaire dans les états de la Californie, de l’Oregon, de Washington et du Colorado, entre autres, pour la première fois.

Le portefeuille américain de prêts deviendra aussi beaucoup moins tributaire du secteur commercial puisque les prêts aux particuliers procurent 40% des revenus de Bank of the West par rapport à une proportion de seulement 15% pour les activités américaines actuelles de la Banque BMO.

La quatrième banque canadienne avait aussi indiqué que Bank of the West apporterait des revenus additionnels de 450 à 550 millions de dollars d’ici trois à cinq ans et procurerait des économies de 670 M$ US un an après la transaction. L’achat de 16,3 milliards de dollars américains devrait aussi ajouter au rendement ajusté de l’avoir des actionnaires, au bénéfice ajusté et au ratio d’efficience.

Malgré ce potentiel, Scott Chan diminue légèrement le multiple d’évaluation de 10,9 à 10,8 fois les bénéfices prévus dans 12 mois qu’il accorde à la Banque BMO afin de tenir compte de la baisse de 10,1% du bénéfice ajusté au troisième trimestre, à 3,09 $ par action.

L’analyste garde par ailleurs un œil sur la division des marchés des capitaux dont les commissions de négociation et de financements par actions ou par dettes ont reculé de 20% et les profits ont chuté de 47%.

La banque a en effet déprécié à la valeur au marché certains titres de dettes spéculatives par 88 M$ US bien qu’aucune perte n’ait été subie jusqu’à maintenant. Si les marchés financiers prenaient du mieux, il est possible que la banque recouvre une partie de ces dépréciations, dit-il.

L’analyste prévoit toujours une hausse de 7,7% du bénéfice en 2023 à 14,42 $ par action.

Au final, Scott Chan continue de recommander l’action de la banque, dont le cours a baissé de plus de 5% en cinq séances jusqu’au 30 août. Son cours cible passe de 152,50 $ à 150,50 $, ce qui lui confère une plus-value de 3% par rapport à l’évaluation de ses semblables.

 

L3Harris Technologies (LHX, 231,24 $ US): le favori de RBC dans le secteur de la défense en pleine guerre froide

Sur le même sujet

À surveiller: Quincaillerie Richelieu, BMO et Disney

20/01/2023 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Quincaillerie Richelieu, BMO et Disney? Voici quelques recommandations d’analystes.

La Banque de Montréal a le feu vert réglementaire pour acquérir Bank of the West

L’institution financière estime que l’entente permettra d’accroître son empreinte aux États-Unis.

À la une

Les nouvelles du marché

Mis à jour il y a 49 minutes | Refinitiv

La Banque du Canada rendra public son procès-verbal et hausses de prix à venir dans le secteur de l’alimentation

À surveiller : Microsoft, Uni-Sélect et Goodfood

Que faire avec les titres de Microsoft, Uni-Sélect et Goodfood? Voici quelques recommandations d'analystes.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Mis à jour à 08:38 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Du soulagement en Europe et un léger repli attendu à Wall Street