À surveiller: Couche-Tard, Air Canada, et Gildan

Publié le 29/06/2022 à 09:15

À surveiller: Couche-Tard, Air Canada, et Gildan

Publié le 29/06/2022 à 09:15

Par Dominique Beauchamp

Vêtements de sport Gildan (GIL, 37,26$): le fabricant de t-shirts peut gérer le recul de 30% du cours du coton

Chris Li, de Desjardins Marché des capitaux s’est entretenu avec des dirigeants de Gildan et d’autres acteurs de l’industrie des t-shirts, des sous-vêtements et des chaussettes afin d’établir comment le nouveau recul de 30% du prix du coton pourrait affecter les perspectives du fabricant.

Premièrement, l’effet ne se fera pas sentir en 2022 puisque le programme de couverture de Gildan stabilise ses coûts d’achat du coton. D’ailleurs, le fabricant prévoit hausser ses prix de vente au début de juillet.

En ce qui a trait à 2023, Chris Li estime que la baisse du cours du coton tempérera le besoin pour tous les fabricants d’avoir à relever encore plus leur prix de vente afin de refiler l’inflation de l’ensemble des coûts.

Il est toutefois possible que les fabricants, incluant Gildan, offrent des promotions ponctuelles l’an prochain si nécessaire au lieu d’abaisser leurs prix de vente de base. Cette mesure serait moins coûteuse que d’avoir à offrir de gros rabais aux grossistes pour compenser la dévaluation forcée de leurs stocks si les prix de base baissaient.

«C’est une importante distinction puisque les promotions ponctuelles auront moins d’effet sur les marges brutes (de Gildan) que des rabais aux grossistes», explique Chris Li.

Le tour d’horizon de l’analyste révèle aussi que les grossistes en t-shirts et chandails ne demandent pas de réduction de prix pour l’instant malgré le recul du cours du coton et les achats moins vigoureux de la part des entreprises qui utilisent les t-shirts et chandails comme outils de marketing.

Les rivaux de Gildan ne semblent pas non plus réduire leurs prix. «C’est signe que l’industrie reste rationnelle en dépit du contexte inflationniste et des perturbations de la chaîne d’approvisionnement», indique l’analyste de Desjardins.

La volatilité du cours du coton ne pose donc pas de risque à la rentabilité de Gildan à court terme, mais Chris Li surveille tout de même le ralentissement observé dans les commandes de la part des entreprises et des grands détaillants, depuis le début de mai.

Le 4 août, Gildan pourrait donner un aperçu des tendances de la demande dans ses différents points de vente lors du dévoilement des résultats du deuxième trimestre.

Au final, le coup de sonde ne justifie pas de modifier la recommandation d’achat ni son cours cible de 55 $ pour Gildan. Après une chute de 32% en Bourse depuis janvier 2022, le titre se négocie à un multiple de 9,4 fois le bénéfice prévu par rapport à la moyenne de 15 fois à long terme.

L’action incorpore déjà une réduction possible de 19% des bénéfices par rapport au consensus actuel de 3,09 $ US par action pour les douze prochains mois, selon les calculs de Chris Li.

Jusqu’à ce que ces perspectives s’éclaircissent, le titre continuera de fluctuer, prévoit-il.

Sur le même sujet

À la une

L'enfer du travail à la maison avec un TDAH

Il y a 31 minutes | Dominic Gagnon

EXPERT INVITÉ. Le travail à la maison peut être difficile avec un TDAH, mais voici des conseils pour y arriver.

L'actif de la Caisse de dépôt et placement du Québec en hausse de 32 milliards de dollars

Mis à jour à 11:07 | Dominique Talbot

Selon la direction, l’année 2023 a été marquée par une forte volatilité.

CDPQ: la valeur de son portefeuille immobilier a reculé de 6,2% en 2023

Mis à jour il y a 53 minutes | Denis Lalonde

Le portefeuille immobilier de la Caisse a connu une année 2023 difficile, mais moins que son indice de référence.