À surveiller: Couche-Tard, Air Canada, et Gildan

Publié le 29/06/2022 à 09:15

À surveiller: Couche-Tard, Air Canada, et Gildan

Publié le 29/06/2022 à 09:15

Par Dominique Beauchamp

Air Canada (AC, 17,30 $): une reprise pleine de trous d’air

Le plus récent rapport de Konark Gupta de Banque Scotia, reflète bien le casse-tête que représente Air Canada pour les investisseurs.

Le retour des voyageurs s’accélère, ce qui améliore les perspectives à court terme, mais une récession potentielle l’an prochain et la hausse du cours du carburant tempèrent celles de 2023.

Ses nouvelles hypothèses abaissent le cours cible de 31 à 26 $, soit 4,25 fois le nouveau bénéfice d’exploitation de 3,5 milliards de dollars prévu en 2024 (réduit par 8%), au lieu du multiple précédent de 4,5 fois. Le cours cible moyen s’établit à 28,86 $.

Essentiellement, Air Canada devrait en 2024 avoir retrouvé 97% du bénéfice d’exploitation réalisé en 2019, avant la pandémie.

Ses prévisions pour la marge d’exploitation, les flux de trésorerie disponibles, le rendement du capital investi et le ratio d’endettement sont légèrement inférieures aux orientations fournies par le transporteur aérien, précise aussi l’analyste.

Ses nouvelles prévisions misent toujours une amélioration du bénéfice d’exploitation et des flux disponibles en 2023 dans un scénario étiré de reprise qui tient compte du fort bond du prix du carburant. Il émet l’hypothèse que la récession serait légèrement pire que celles de 2003 et de 2009, mais nettement moins sévère que celle de la pandémie pour le transporteur.

Au final, Konark Gupta estime que le titre d’Air Canada mérite au minimum une évaluation similaire à celle de ses semblables américains parce que ses bénéfices ont de bonnes chances de croître en 2023 en raison de la demande refoulée pour les voyages. Il concède toutefois que la hausse des taux d’intérêt et des prix des billets d’avion pourraient rendre les consommateurs moins dépensiers.

L’action d’Air Canada a le même cours qu’au plancher boursier de 2020, à la suite d’une rechute 18% ce jour en 2022.

 

Vêtements de sport Gildan (GIL, 37,26$): le fabricant de t-shirts peut gérer le recul de 30% du cours du coton

Sur le même sujet

À la une

La start-up de Sherbrooke qui veut commercialiser un médicament

03/03/2024 | Emmanuel Martinez

«Les gens pensent que l’argent coule à flots pour les start-ups, parce qu’on nous montre des exceptions.»

La start-up qui voulait faire économiser 1G$ en soins à l'Amérique du Nord

01/03/2024 | Émilie Parent-Bouchard

Une start-up de Sherbrooke propose des solutions aux victimes d'un traumatisme crânien qui doivent être opérées.

Pas de démondialisation, à l’exception des semi-conducteurs

01/03/2024 | François Normand

ANALYSE. Aucun «ralentissement durable» de la mondialisation, mais on observe une incertitude techno-géopolitique.