À surveiller: Cogeco, Banque TD et Goodfood

Publié le 14/07/2022 à 10:00

À surveiller: Cogeco, Banque TD et Goodfood

Publié le 14/07/2022 à 10:00

Par Dominique Beauchamp

Banque TD (TD, 79,84 $): l’achat américain de First Horizon toujours dans le collimateur des autorités

Citant les délais dans l’approbation de l’achat de First Horizon Corp. (FHN, 21,56 $ US) par la Banque TD, un analyste américain abaisse son cours cible de 97 à 93 $.

Bien qu’il croit que TD mettra vraisemblablement la main sur la banque du sud-est américain pour 13,4 milliards de dollars comptant plus tard en 2023, l’incertitude ne se dissipera pas à court terme et suggère plus de prudence, écrit Mike Rizvanovic, du courtier Stifel GMP.

L’écart de 16% qui sépare le cours de First Horizon et le prix de 25 $ US par action offert par TD reflète la possibilité que la transaction soit bloquée par les autorités réglementaires qui ont fait grand cas des tactiques de ventes «agressives» employées par filiales américaines de la Banque TD mises au jour en 2017.

Celle qui avait mené la bataille contre les pratiques de comptes fictifs de Wells Fargo (WFC, 39,23 $ US), la sénatrice Elizabeth Warren et un groupe de législateurs veulent que la transaction soit bloquée jusqu’à ce que les autorités aient examiné ces tactiques plus rigoureusement, explique l’analyste.

Les plaintes colligées par le Bureau de la protection financière des consommateurs, ayant signalé l’ouverture «frauduleuse» de comptes, ont augmenté considérablement pendant la pandémie, rapporte-t-il. Ces plaintes sont proportionnellement plus nombreuses que celles déposées contre de plus grandes rivales. «Ce constat pourrait potentiellement révéler un problème plus important chez TD bien que le nombre de plaintes ait chuté depuis février 2022», dit-il.

Les autorités pourraient imposer des actions correctives et des amendes à TD, ajoute l’analyste.

Si la transaction tombait, ce serait un dur coup à la crédibilité de la banque et à sa capacité à croître aux États-Unis, le marché le plus naturel pour investir son surplus de capital.

L’incertitude justifie une évaluation de 5% inférieure à celle accordée aux autres grandes banques canadiennes. L’analyste diminue donc le multiple qu’il accorde au titre de 11 à 10,5 fois le bénéfice prévu de 8,83 $ par action en 2023.

Le titre est déjà 4% moins chèrement évalué que ceux de ses rivales canadiennes, alors que la TD obtenait plutôt une plus-value de 4% depuis dix ans.

Mike Rizvanovic recommande de conserver le titre.

 

Goodfood (FOOD, 1,45$): un quatrième trimestre d’affilée d’érosion des revenus et des marges

Sur le même sujet

À la une

Bourse: le pour et le contre des ventes à perte à des fins fiscales

Il y a 22 minutes | Denis Lalonde

BALADO. Après une année difficile, le moment est peut-être venu de procéder à des ventes à perte à des fins fiscales.

Les cinq trucs d'une patronne de Google pour gravir les échelons de votre organisation

Il y a 21 minutes | Catherine Charron

RHÉVEIL-MATIN. La première suggestion qu’elle fait semble aller de soi. Et pourtant.

Bourse: Wall Street termine en hausse, rebond technique sans enthousiasme

Mis à jour le 08/12/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé en baisse jeudi.