À surveiller: Cascades, WSP Global, et Starbucks

Publié le 04/08/2022 à 09:15

À surveiller: Cascades, WSP Global, et Starbucks

Publié le 04/08/2022 à 09:15

Par Dominique Beauchamp

Starbucks (SBUX, 87,31$ US): la chaîne obtient le bénéfice du doute même si le parcours des marges reste flou

La remontée de presque 5% de l’action de Starbucks au dévoilement des résultats du troisième trimestre, le 3 août, signale que les investisseurs sont soulagés de constater que la demande reste solide aux États-Unis et compense pour le confinement en Chine.

Les ventes par établissements comparables ont bondi de 9% aux États-Unis au troisième trimestre et la croissance s’est accélérée si on la compare à la période avant la pandémie. En Chine, ces ventes ont chuté de 44% au troisième trimestre, mais prennent du mieux depuis le dé-confinement partiel de Shanghai en juin.

Aux États-Unis, Starbucks a bénéficié d’une solide hausse de la facture moyenne et du retour de clients loyaux peu sensibles aux prix.

Le bénéfice de 0,84$ US par action a aussi surpassé le consensus par 0,07$ US en bonne partie grâce au renversement de dépenses non récurrentes, précise Andrew Strelzik, de BMO Marchés des capitaux.

Starbucks a toutefois prévenu que ses marges déclineront de 200 points de pourcentage entre les troisième et quatrième trimestres parce que la moitié des investissements d’un milliard de dollars américains promis auront lieu au cours de ce trimestre.

En mai, un mois après son retour à la barre de la société Howard Schultz a annoncé un vaste plan de relance qui vise à revitaliser le moral des employés et l’aménagement des magasins tout en remettant l’accent sur le café. L’effort inclut des hausses salariales et une meilleure formation afin de favoriser la collaboration des employés et un design plus innovant et productif pour les bistrots.

La fréquentation des établissements américains est encore 15% inférieure à celle d’avant la pandémie. Les dirigeants croient que les habitudes ont changé si bien que les clients viennent moins souvent, mais dépensent plus à chaque visite. L’analyste de BMO n’est pas convaincu étant donné le retour inégal au travail.

Le PDG fera le point sur la nouvelle stratégie et les orientations financières à la journée des investisseurs le 13 septembre. Malgré le flou qui subsiste au sujet de la trajectoire des marges en 2023, Andrew Strelzik donne le bénéfice du doute à la société et fait même le pari que la présentation pourrait être l’étincelle dont le titre a besoin pour se rétablir.

Même s’il abaisse légèrement ses prévisions de bénéfices pour 2022 (de 3 à 2,88$ US par action) et pour 2023 (de 3,50 à 3,41 $ US par action, ces estimations représentent tout de même une croissance de 18%.

L’analyste réitère sa recommandation d’achat et son cours cible de 105$ US, soit 20% de plus que le cours actuel.

Sur le même sujet

Titres en action: Hydro One, Saputo, Héroux-Devtek

Mis à jour le 11/11/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Titres en action: Aurora Cannabis, Cineplex, Canadian Tire, Cascades

Mis à jour le 10/11/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À la une

Les nouvelles du marché

Mis à jour il y a 11 minutes | Refinitiv

VW envisage le Canada pour sa première usine nord-américaine de batteries, Le bénéfice de CIBC chute.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Mis à jour il y a 35 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les Bourses mondiales digèrent une série d'informations importantes.

Pourquoi laissons-nous agir les patrons dominateurs?

MAUDITE JOB! «Mon boss est dominateur, arrogant, invivable. Pourquoi personne ne dit rien contre lui?»