À surveiller: Canadien Pacifique, Innergex et Lucid Group

Publié le 16/09/2021 à 09:06

À surveiller: Canadien Pacifique, Innergex et Lucid Group

Publié le 16/09/2021 à 09:06

Par Dominique Beauchamp

Innergex (INE, 20,94 $): un plan très ambitieux à réaliser

Le producteur d’énergie renouvelable a bien détaillé comment il entend déployer son ambitieuse stratégie de croissance d’ici 2025, mais Bill Cabel de Desjardins Marché des capitaux n’est pas encore convaincu qu’il réussira à le réaliser.

Innergex veut accroître sa capacité installée de 69% à 5,6 GW d’ici la fin de 2025 (à raison de 11% par année). Le quart de cet objectif est atteint. Les plans d’expansion devraient alimenter une progression annuelle composée de 13% du bénéfice d’exploitation et de 15% des flux de trésorerie disponibles.

Les marchés visés pour son expansion sont les États-Unis, la France, le Chili et le Canada. Déjà présente dans les énergies hydro-électriques, éoliennes et solaires, Innergex ajoute l’hydrogène «verte» à ses visées avec un premier projet de 5 MW d’électrolyseur à hydrogène qui devrait entrer en service en 2023.

Le plan de match exigera des investissements majeurs qui l’obligeront à récolter 1,2 milliard de dollars de capitaux externes d’ici 2025, à raison de 200 à 250 millions de dollars par année, précise aussi l'analyste. Innergex vient d’ailleurs de boucler deux émissions d’actions totalisant 251 millions, incluant un placement privé de 50 M$ auprès de son partenaire Hydro-Québec.

Bill Cabel estime que la société devra émettre un total d’un milliard de dollars d’actions et générer un rendement interne de 8% sur le capital propre investi pour atteindre les flux de trésorerie disponibles de 1,01$ par action visés en 2025. L’achat d’actifs déjà en production pourrait améliorer le portrait financier, concède-t-il.

«Étant donné les capitaux et les acquisitions majeurs qu’exigent le plan, nous restons prudents et continuons à recommander de conserver le titre», indique l’analyste qui ajoute que la société a encore beaucoup à prouver.

L’analyste ne touche pas à son cours-cible de 23$, mais il admet qu’il pourrait augmenter à mesure que la société démontre qu’elle peut réaliser ses ambitions, réduisant ainsi le degré de risque qu’il incorpore dans l’évaluation du titre.

Lucid Group (LCID, 20,00$US): la startup des véhicules électriques comparée à Ferrari/Tesla

Sur le même sujet

Bourse: Wall Street en rebond après deux séances de baisse

Mis à jour à 12:11 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto dans le vert avec un gain de plus de 95 points.

Les nouvelles du marché

Mis à jour à 09:04 | Refinitiv

Loi pour les GAFA, acquisition pour Chesapeake, vaccin générique, Twitter perd en cour et hausse de coûts pour United

À la une

Aucun allégement des mesures sanitaires en vue

Mis à jour il y a 15 minutes | lesaffaires.com

En conférence de presse, le premier ministre admet toutefois voir «la lumière au bout du tunnel».

Une start-up montréalaise s’envole grâce aux Émirats arabes unis

La start-up montréalaise C3RiOS Systems voit le jour grâce aux Émirats arabes unis.

Comment avoir une écoute vraiment attentive?

MAUDITE JOB! «En tant que boss, je devrais être à l'écoute des autres. Mais je n'y arrive vraiment pas...»