À surveiller: Canadian Tire, Stella-Jones et Beyond Meat

Publié le 11/11/2022 à 09:37

À surveiller: Canadian Tire, Stella-Jones et Beyond Meat

Publié le 11/11/2022 à 09:37

Par Catherine Charron

Beyond Meat a dans son inventaire de nombreux aliments dont la production est dispendieuse, souligne Kenneth B. Zaslow de BMO Marchés des capitaux. (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de Canadian Tire, Stella-Jones et Beyond Meat? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée. 

 

Canadian Tire (CTC.A, 146,16 $): patience

La hausse des coûts au dernier trimestre a plombé les résultats du détaillant Canadian Tire, qui n’est pas parvenu à atteindre les cibles que lui avait fixées Vishal Shreedhar de la Financière Banque Nationale.

Du côté de la vente au détail, les ventes d’un même magasin comparable de l’ensemble de ses bannières et le taux de croissance de ses marges brutes sont en baisse alors que ses frais de vente, généraux et administratifs, ont bondi de 12% en un an.

L’entreprise a davantage dépensé en marketing et pour mener à bien ses activités en faisant des dépenses stratégiques, estime l’analyste. Cependant, elle ne devrait pas en collecter les fruits tout de suite, car il rapporte que la direction ne s’est pas montrée optimiste à l’égard de sa performance à court terme.

D’une part, les coûts de transport de marchandises nuisent à la croissance de ses marges brutes — quoi que les derniers chiffres semblent montrer que la tendance semble se résorber, précise Vishal Shreedhar.

Sa glissade a en partie été freinée par une bonne performance de Services Financiers Canadian Tire, et d'allègements fiscaux qui ont bonifié de 0,13 $ son bénéfice par action. Celui-ci a atteint 3,34 $, et non pas 3,80 $ ou 3,92 $, comme ce sur quoi tablaient respectivement la Financière Banque Nationale et le consensus des analystes. L’an dernier, il avait atteint 4,20 $.

Le taux de change a aussi miné sa performance, tronquant selon les calculs de l’analyste pas moins de 0,14 $ à son bénéfice par action.

Ses revenus ont atteint 4 229 millions de dollars (M$), tandis que Vishal Shreedhar s’attendait à 4240 M$, et le consensus à 4 233 M$. C’est tout de même mieux que l’an dernier à pareille date, où elle avait plutôt généré 3 913 M$.

Son bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement ajusté a atteint 560 M$. L’analyste s’attendait plutôt à 593 M$.

Selon Canadian Tire, la demande des consommateurs semble s’essouffler, surtout du côté des biens non essentiels. Jusqu'à présent, au quatrième trimestre, elle n’a pas atteint les résultats escomptés du côté de ses ventes de produits d’automne et d’hiver, la température et le temps chaud ayant joué en sa défaveur, note l’analyste.

La direction ne s’attend pas à mettre davantage de produits au rabais, bien que la taille de son inventaire ait bondi de 20% par rapport à la même période l’an dernier. Vishal Shreedhar souligne toutefois que les revenus de la première moitié de l’exercice 2023 pourraient être affectés par le fait que les succursales vont réduire la taille de leur inventaire saisonnier par manque d’espace.

Afin de dresser un meilleur portrait de la situation, la Financière Banque Nationale réduit ses attentes pour la société. Son bénéfice par action attendu en 2022 passe de 18,24 $ à 16,97 $, tandis que celui pour 2023 glisse de 19,23 $ à 16,16 $. Son cours cible a donc reculé de 196 $ à 167 $.

Or, à moyen terme croit-il, Canadian Tire devrait tirer profit de ses initiatives lancées pour gagner en efficacité et de la bonification de son infrastructure numérique.

 

Stella-Jones (SJ, 43,62 $): dans l’ensemble, elle s’en tire bien

Sur le même sujet

À surveiller: Tesla, AtkinsRéalis et Alithya

14/06/2024 | Charles Poulin

Que faire avec les titres Tesla, AtkinsRéalis et Alithya? Voici des recommandations d’analystes.

À surveiller: Corus Entertainment, Alimentation Couche-Tard et Bird Construction

Mis à jour le 11/06/2024 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Corus, Alimentation Couche-Tard et Bird Construction? Voici des recommandations.

À la une

RONA nomme un nouveau président et chef de la direction

Il y a 3 minutes | La Presse Canadienne

RONA a indiqué que M. Iacobucci ne fait plus partie de l’organisation.

À surveiller: Adobe, Cargojet et OceanaGold

09:18 | Gagnon, Jean

Que faire avec les titres de Adobe, Cargojet et OceanaGold ? Voici quelques recommandations d’analystes.

Bourse: Wall Street ouvre sans tendance générale claire

Mis à jour il y a 57 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a ouvert dans le rouge.