À surveiller: Canadian Tire, Restaurant Brands et Bombardier

Publié le 12/02/2021 à 08:54, mis à jour le 12/02/2021 à 08:59

À surveiller: Canadian Tire, Restaurant Brands et Bombardier

Publié le 12/02/2021 à 08:54, mis à jour le 12/02/2021 à 08:59

Par Denis Lalonde

Restaurant Brands (QSR, 59,14$US): les ventes de Tim Hortons reculent

Restaurant Brands International, qui possède les chaînes de restauration rapide Burger King, Tim Hortons et Popeyes, a fait état de revenus et de bénéfices en baisse au quatrième trimestre.

Restaurant Brands dévoilé un bénéfice net de 138 millions de dollars américains durant le trimestre, comparativement à 255 millions de dollars américains il y a un an. Les revenus ont totalisé 1,36 milliard de dollars américains, eux qui étaient de 1,48 milliard de dollars à la période correspondante de l’exercice précédent.

«Les résultats ont été inférieurs aux prévisions au quatrième trimestre, en raison de revenus moins élevés que prévu et d’une hausse des dépenses générales et adminstratives. Toutefois, depuis le début du premier trimestre, les ventes sont en hausse chez Burger King et Popeyes aux États-Unis, suivant la tendance de l’industrie en général», raconte l’analyste Christopher Carrill, de RBC.

M. Carrill ajoute que la performance de Tim Hortons au Canada, en revanche, a été moins reluisante, entre autres en raison d’un resserrement des mesures sanitaires en Ontario et au Québec.

«Les ventes de Tim Hortons au quatrième trimestre ont reculé de 11,9%, même si celles de décembre ont montré des signes d’amélioration en étant en baisse d’un peu moins de 10% grâce au service au volant. En janvier, les ventes se sont ramollies avec les nouvelles restrictions», dit-il.

La direction de Restaurant Brands reste confiante et mise sur une réaccélération en 2021, mais les investisseurs vont continuer de scruter à la loupe la performance du restaurateur par rapport aux autres entreprises du secteur, croit M. Carrill.

À court terme, l’analyste anticipe la poursuite des investissements dans le numérique et dans le menu de Tim Hortons, comme par exemple dans le «nouveau» café corsé.

L’analyste réitère sa recommandation de «surperformance» sur le titre, mais réduit son cours cible sur un an à 68$US, lui qui était de 70$US.

 

 

Bombardier (BBD.B, 0,61$): le potentiel est là, mais reste à voir comment la société mettra son plan à exécution

Sur le même sujet

Bombardier livre son 1000e avion Global

Le 1000e appareil a été livré à NetJets, qui détient l’une des plus importantes flottes de jets d’affaires au monde.

À surveiller: Dollarama, Uni-Sélect et Bombardier

30/11/2021 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Dollarama, Uni-Sélect et Bombardier? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

Une start-up montréalaise s’envole grâce aux Émirats arabes unis

La start-up montréalaise C3RiOS Systems voit le jour grâce aux Émirats arabes unis.

Comment avoir une écoute vraiment attentive?

Il y a 9 minutes | Olivier Schmouker

MAUDITE JOB! «En tant que boss, je devrais être à l'écoute des autres. Mais je n'y arrive vraiment pas...»

À surveiller: Microsoft, Rogers et Exxon Mobil

Que faire avec les titres de Microsoft, Rogers Communications et ExxonMobil? Voici quelques recommandations d’analystes.