À surveiller: BRP, Banque Royale et Banque Nationale

Publié le 28/05/2021 à 09:28

À surveiller: BRP, Banque Royale et Banque Nationale

Publié le 28/05/2021 à 09:28

Par Denis Lalonde

Banque Royale (RY, 126,00$): l’étincelle est de retour

La plus grande banque canadienne a dévoilé un bénéfice par action de 2,79$ au second trimestre de son exercice 2021, ce qui est supérieur au consensus des analystes de 2,51$. De son côté, l’analyste Meny Grauman, de la Banque Scotia, anticipait un montant de 2,66$.

«Les résultats marquent un point tournant pour la Banque Royale. Le titre se négocie à prime lorsque l’on regarde les prévisions de bénéfice par action. Malgré cela, il se négocie à escompte par rapport à celui de la Banque TD», selon M. Grauman.

L’analyste ajoute que le titre de la Banque Royale, malgré une performance respectable ces derniers mois, a été un peu à la traîne par rapport aux autres titres canadiens du secteur. «Les derniers résultats étaient bons, mais peu inspirants. Les investisseurs semblaient attendre un catalyseur», écrit-il.

«Les résultats du second trimestre sont solides, avec des signes encourageants de momentum dans la division des services bancaires canadiens, des marchés des capitaux et de la gestion de patrimoine», ajoute M. Grauman.

L’analyste de la Scotia se dit particulièrement encouragé par les commentaires de la direction lors de la conférence téléphonique suivant le dévoilement des résultats: «les prévisions de croissance des revenus étaient très optimistes à travers toutes les divisions, mais particulièrement pour les services bancaires canadiens et la gestion de patrimoine aux États-Unis, alors que le redémarrage de l’économie gagne en puissance», dit-il.

Il ne serait pas surprise que le ration des capitaux de première catégorie, à 12,8% à la fin du deuxième trimestre, dépasse 13% dans un avenir rapproché.

L’analyste relève sa prévision de bénéfice par action de 2% pour l’exercice 2021 à 11,52$ et celle de l’exercice 2022 de 1% à 10,45$.

Meny Grauman réitère sa recommandation de «surperformance» sur le titre et relève son cous cible sur un an à 144 dollars, lui qui était de 140 dollars.

 

Banque Nationale (NA, 96,97$): un bon trimestre malgré quelques défis du côté des marchés des capitaux

Sur le même sujet

Les actionnaires des banques canadiennes bientôt récompensés pour leur patience

10/09/2021 | Denis Lalonde

BALADO. Les actionnaires des banques canadiennes seront bientôt récompensés pour leur patience, selon Hélène Paradis.

Les banques canadiennes prêtes à hausser leurs dividendes

27/08/2021 | Denis Lalonde

BALADO. Les banques canadiennes sont prêtes à relever leurs dividendes, selon Nicolas Vaugeois, de Fiera Capital.

À la une

Bourse: Wall Street termine de façon mitigée, tension sur les taux

Mis à jour le 27/09/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse grâce à la hausse des prix de l'énergie.

À surveiller: Shopify, Cargojet et Costco

27/09/2021 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Shopify, Cargojet et Costco? Voici quelques recommandations d’analystes.

Titres en action: Blackstone, Rolls-Royce, Evergrande

Mis à jour le 27/09/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.