À surveiller: Boralex, Innergex, et Bombardier

Publié le 14/06/2022 à 09:30

À surveiller: Boralex, Innergex, et Bombardier

Publié le 14/06/2022 à 09:30

Par Dominique Beauchamp

Malgré les ratés d’Innergex au Chili dans le passé, Mark Jarvi, de CIBC Marchés mondiaux, estime que le marché devrait accorder le bénéfice du doute à la société de Longueuil pour l’achat de trois parcs éoliens récemment construits au prix de 861,2 millions de dollars. (Photo: Getty Images)

Que faire avec les titres de Boralex, Innergex et Bombardier? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

 

Boralex (BLX, 42,69 $): le producteur d’énergie verte s’est apprécié un peu trop vite

Avant même que la chute boursière du 13 juin ne tire Boralex vers le bas, Naji Baydoun, de IA Marchés des capitaux, jugeait que le producteur d’énergie verte avait déjà beaucoup donné en Bourse tant en termes d’appréciation que d’évaluation.

Après tout, son gain de 28% se comparait alors à l’avancée de seulement 5% de ses semblables en Bourse et au recul de 5% de l’indice S&P/TSX, depuis le début de 2022.

En matinée le 13 juin, l’analyste avait donc retiré sa recommandation d’achat parce que l’appréciation du titre — qui provient surtout de «l’expansion de 20% du multiple d’évaluation» — diminuait le potentiel de rendement total à seulement 2,8% incluant le dividende, en fonction d’un cours cible de 45 $.

La croissance de la société en 2022 a contribué à l’appréciation du titre, mais les prévisions consensuelles pour le bénéfice d’exploitation ont augmenté d’à peine 4% depuis le début de l’année, précise-t-il.

En conséquence, l’évaluation du titre de Boralex, soit de 13,1 fois le bénéfice d’exploitation prévu et de 26 fois les flux de trésorerie disponibles prévus, lui semble «surélevée». C’est 20% de plus que son groupe repère et près d’un record historique pour la société.

«Jusqu’à maintenant, Boralex a bien exécuté plusieurs initiatives qui ont créé de la valeur et qui ont dépassé nos attentes et celles des investisseurs», nuance-t-il. Il cite le bon prix obtenu lors de la vente d’un intérêt minoritaire d’un parc éolien en France, le partenariat québécois en vue de développer des projets éoliens totalisant une capacité potentielle de 1,2 GW et enfin l’obtention de contrats solaires convoités dans l’état de New York qui appuie sa stratégie de croissance aux États-Unis.

L’analyste d’IA apprécie encore le profil de croissance de la société, mais son action reflète en bonne partie ses réalisations récentes et ses perspectives. «Le titre mérite de s’échanger plus chèrement que ceux de ses semblables, mais son évaluation comparative ne devrait plus creuser son avance de façon aussi marquée dans l’avenir», juge-t-il.

Au final, le rapport risque-rendement est moins attrayant qu’avant. «Les liquidités lui procurent les moyens de réaliser d’autres acquisitions stratégiques qui pourraient être un catalyseur à court terme, mais nous ne tenons pas compte de ces possibilités dans nos estimations».

Il recommande désormais de conserver le titre.

 

Innergex (INE, 17,89 $): l’ajout de trois parcs éoliens chiliens apporte une masse critique souhaitable

Sur le même sujet

À surveiller: Bombardier, Dialogue et Nvidia

22/09/2022 | Charles Poulin

Que faire avec les titres Bombardier, Dialogue et Nvidia? Voici quelques recommandations d’analystes.

«La dynamique est positive» pour Alstom, assure son PDG

22/09/2022 | AFP

Le constructeur ferroviaire Alstom digère plutôt bien son ancien concurrent Bombardier Transport, racheté début 2021.

À la une

Et si François Legault s'inspirait de l'autre modèle allemand?

ANALYSE. L'Allemagne a non seulement un secteur manufacturier très dynamique, mais aussi un mode de scrutin exemplaire.

Le PQ fait peu de cas de la perte de l’appui éditorial du journal «Le Devoir»

Mis à jour à 12:08 | La Presse Canadienne

S’il a perdu le soutien du quotidien, Paul St-Pierre Plamondon espère convaincre les indécis.

Nadeau-Dubois invite à «une grande jase politique» pour convaincre les indécis

Mis à jour à 12:04 | La Presse Canadienne

«Là c'est important de parler à vos parents, grands-parents, de leur dire ce qui vous inquiète pour l'avenir.»