À surveiller: Boralex, Cascades et Canadian Tire

Publié le 13/05/2022 à 09:30

À surveiller: Boralex, Cascades et Canadian Tire

Publié le 13/05/2022 à 09:30

Par Catherine Charron

(Photo: courtoisie)

Que faire avec les titres de Boralex, Cascades et Canadian Tire? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.


Boralex (BLX, 37,96 $): sa croissance ne se limitera pas à 2022

Ayant à court terme de solides occasions d’expansion dans le percolateur, et de nombreux projets à différents stades de production qui lui permettront de générer 3,6 gigawatt en Europe comme en Amérique du Nord, Boralex a l’énergie nécessaire pour que sa croissance ne se limite pas à 2022.

Brent Stadler de Valeurs mobilières Desjardins est si confiant qu’il a carrément écrit dans une note que c’est «LE» titre à détenir dans le secteur de l’énergie renouvelable terrestre.

En effet, la société a dépassé les attentes «élevées» de l’analyste au premier trimestre de l’exercice 2022. Certes, ce trimestre en est habituellement un dans lequel l’entreprise performe bien.

N’en demeure pas moins que Boralex a généré un bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) de 183 millions de dollars (M$), alors que Valeurs mobilières Desjardins et le consensus des analystes tablaient respectivement sur 178 M$ et 176 M$.

D'autres bonnes nouvelles devraient débouler au cours des prochaines semaines. D’abord, la société ne sait toujours pas si elle a remporté ou non les appels d’offres pour des projets en France au Québec et dans l’État de New York où elle pourrait notamment bâtir un parc à énergie solaire de 800 mégawatt.

De plus, l’analyste estime que Boralex pourrait avoir l’occasion de faire des acquisitions aux États-Unis et en Europe, et il garde un œil sur ce qui se passe du côté des prix de l’énergie en France.

S’ils demeurent aussi élevés, la société pourrait générer des revenus supplémentaires, et 30 M$ en BAIIA de plus que ce que l’analyste avait anticipé pour l’exercice 2022. Et ça, c’est sans compter qu’elle pourrait «optimiser ses infrastructures actuelles» afin d’en tirer encore plus profit».

Et même si l’on observait un ralentissement du côté de l’énergie solaire aux États-Unis, tandis qu’une enquête est menée pour réviser les prix, Boralex tire ses revenus de sources si diverses, autant en termes technologiques que géographiques, que l’analyste n’en fait pas de cas.

Ça pourrait même être là l’occasion pour elle de consolider le marché, ayant les reins financiers assez solides pour acquérir des concurrentes qui n’ont pas la même latitude pour patienter.

L’entreprise estime que même si le ralentissement se poursuit, elle sera en mesure d’avoir les installations nécessaires pour générer 4,4 GW d’ici 2025.

L’analyste s’attend maintenant à ce qu’en 2022, le BAIIA ajusté de Boralex atteigne 620 M$.

Or, bien que son ton soit très optimiste, et que les résultats surpassent ses attentes, la différence n’est pas assez marquée pour changer son cour cible, qui demeure à 48 $.

 

Cascades Inc. (CAS 9,16 $): tout repose sur la deuxième moitié de l’exercice

Sur le même sujet

Titres en action: Disney, MDA, Boralex, Bridgestone, Toyota

Mis à jour le 11/05/2022 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À surveiller: Boralex, AutoCanada et Metro

20/04/2022 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Boralex, Auto Canada et Metro? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

Bourse: Wall Street s'offre un rebond, tiré par la technologie

Mis à jour le 17/05/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine dans le vert.

À surveiller: Tesla/Twitter, Lightspeed et Québecor

17/05/2022 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Tesla/Twitter, Lightspeed et Québecor? Voici quelques recommandations d'analystes.

Titres en action: Home Depot, Walmart

Mis à jour le 17/05/2022 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.