À surveiller: Bombardier, Cascades et Lion Électrique

Publié le 05/08/2022 à 09:36

À surveiller: Bombardier, Cascades et Lion Électrique

Publié le 05/08/2022 à 09:36

Par Denis Lalonde

Cascades (CAS, 9,41$) : l'analyste de la FBN lance la serviette… de papier

Cascades a dévoilé des résultats financiers conformes aux prévisions au deuxième trimestre de son exercice 2022, mais cela n’empêche par l’analyste Zachary Evershed, de la Financière Banque Nationale, d’abaisser sa recommandation et son cours cible sur le titre du fabricant de produits d’emballage, d’hygiène et de récupération.

L’analyste abaisse son cours cible sur un an de 4$, lui qui passe de 14$ à 10$. Sa recommandation de «surperformance» passe quant à elle à «performance égale au secteur».

«L’entreprise a abaissé sa prévision en raison de la baisse des prévisions dans la division des papiers tissu et à relevé ses cibles d’investissements en capital pour l’ensemble de l’exercice», explique l’analyste dans une note.

Ce dernier ajoute que les cibles à long terme de production de papiers tissu restent inchangées, mais que la division a généré une perte avant intérêts, impôts et amortissement ajustée de 8 millions de dollars (M$), ce qui est tout de même mieux que sa prévision d’une perte de 10M$.

«Les vents contraires provenant des hausses de coûts persistent et l’implantation d’une seconde augmentation des prix a été repoussée de juillet à septembre/octobre. La prévision de bénéfice d’exploitation avant amortissement pour le segment des papiers tissu est à présent de 25M$ à 40M$ pour l’ensemble de 2022, elle qui était auparavant de 60M$ à 80M$», constate l’analyste.

Malgré cela, Cascades reste confiante d’atteindre ses cibles émises pour l’exercice 2024, alors que ses initiatives pour augmenter sa rentabilité devraient générer un bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) récurrent de 100 millions de dollars annuellement.

«Pour l’exercice 2022, nous sommes plus pessimistes que la direction et prévoyons un BAIIA ajusté de 8M$ pour la division, performance qui pourrait s’améliorer dès 2023 à près de 100M$», écrit-il.

Zachary Evershed ajoute que l’entreprise prévoit effectuer des investissements en capital de 450M$ à 470M$ pour 2022, dont 310 M$ à 330 M$ pour le projet de conversion de l'usine de carton-caisse de Bear Island située en Virginie, aux États-Unis.

Lors de ses précédentes prévisions, Cascades prévoyait dépenser 415M$ cette année, dont 275M$ à l’usine de Bear Island.

La société a attribué ces hausses à la hausse des prix des matériaux et des coûts de main-d’œuvre. «Cela nous fait craindre que le redémarrage prévu de l’usine de Bear Island soit repoussé de décembre au premier trimestre de 2023», dit l’analyste, qui explique avoir abaissé ses attentes en raison de toutes l’incertitude entourant les activités de l’entreprise.

 

 

Lion Électrique (LEV, 6,89$, 5,37$US) : des résultats conformes aux prévisions

Sur le même sujet

À surveiller: Bombardier, Dialogue et Nvidia

22/09/2022 | Charles Poulin

Que faire avec les titres Bombardier, Dialogue et Nvidia? Voici quelques recommandations d’analystes.

«La dynamique est positive» pour Alstom, assure son PDG

22/09/2022 | AFP

Le constructeur ferroviaire Alstom digère plutôt bien son ancien concurrent Bombardier Transport, racheté début 2021.

À la une

L’Italie prendra-t-elle un virage « illibéral »?

ANALYSE. L'élection législative de dimanche pourrait porter au pouvoir un parti issu de la nostalgie mussolinienne.

En face du ou de la prochain.e premier.ère ministre

Édition du 21 Septembre 2022 | Les Affaires

Si le ou la prochain.e premier.ère ministre du­ Québec était en face de vous, quel sujet serait votre priorité?

Qui est le gagnant du «Débat des chefs» pour les lecteurs de Les Affaires?

23/09/2022 | Les Affaires

Un lecteur a souligné que «l’auditeur» était le gagnant de l’exercice.