À surveiller: Bombardier, Cascades et Lion Électrique

Publié le 05/08/2022 à 09:36

À surveiller: Bombardier, Cascades et Lion Électrique

Publié le 05/08/2022 à 09:36

Par Denis Lalonde
Un appareil Global 7500 de Bombardier

Bombardier a dévoilé de solides résultats financiers au second trimestre, estime l’analyste Benoit Poirier, de Valeurs mobilières Desjardins. (Photo: courtoisie)

Que faire avec les titres de Bombardier, Cascades et Lion Électrique? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

 

Bombardier (BBD.B, 25,74$) : l’analyste de Desjardins relève son cours cible

Le fabricant d’avions d’affaires a dévoilé de solides résultats financiers au second trimestre, estime l’analyste Benoit Poirier, de Valeurs mobilières Desjardins.

Ce dernier croit que les prévisions de la direction pour l’ensemble de l’exercice 2022 sont conservatrices et pourraient être relevées de nouveau alors que la direction livre ce qu’elle a promis pour améliorer les marges bénéficiaires de l’entreprise.

«Nous restons optimistes sur les perspectives à court et à long terme pour Bombardier et recommandons aux investisseurs de revoir leur opinion sur le titre», écrit-il. L’action de Bombardier a fortement reculé depuis la consolidation du titre, avant un rebond d’un peu plus de 10% jeudi suivant la publication des résultats financiers.

Benoit Poirier souligne que la hausse de la demande est liée de près aux problèmes de l’aviation commerciale qui poussent certains clients à opter pour les avions d’affaires.

Lors de la publication de ses résultats, Bombardier a fait état d’un ratio de nouvelles commandes sur livraisons unitaires de 1,8 au second trimestre. Le carnet de commandes a ainsi augmenté de 37% sur un an, atteignant 14,7 milliards de dollars américains (G$). «Le chef de la direction financière Bart Demosky a déclaré en juin que même avec un ratio de 1, l’entreprise parviendrait à générer des flux de trésorerie positifs», rappelle l’analyste.

Bombardier a d’ailleurs agréablement surpris les analystes en ayant généré des flux de trésorerie disponibles de 341 millions de dollars américains (M$) durant le trimestre, alors que l’analyste de Desjardins prévoyait un recul de 147M$ (consensus des analystes à -78M$).

L’entreprise prévoit que ses flux de trésorerie pour 2022 seront supérieurs à 515M$, alors que la prévision précédente était de «plus de 50M$». L’analyste anticipe 759M$, alors que le consensus des analystes est à 196M$.

Benoit Poirier souligne aussi que la division des services après-vente a généré des revenus de 359M$ au second trimestre, en hausse de 22% sur un an et dépassant ses revenus prépandémiques pour un quatrième trimestre consécutif.

Grâce à ces bons résultats financiers, l’analyste prévoit que l’entreprise pourra rembourser entre 750M$ et 1G$ de dettes au cours des neuf prochains mois.

L’analyste conserve sa recommandation d’achat sur le titre et relève légèrement son cours cible sur un an, qui passe de 80$ à 82$, reflétant un ratio valeur d’entreprise/bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement de 2023 (EV/BAIIA) de 8,5 fois, en misant sur un BAIIA de 1,19G$ l’an prochain.

 

 

Cascades (CAS, 9,41$) : l'analyste de la FBN lance la serviette… de papier

Sur le même sujet

BRP victime d'une cyberattaque

09/08/2022 | Les Affaires

Les opérations ont été suspendues temporairement, ce qui pourrait retarder certaines transactions.

BRP acquiert une participation dans l'entreprise allemande Pinion GmbH

L'entreprise tirera parti de la technologie de Pinion pour développer de nouveaux produits électriques.

À la une

Déconstruire les vieux mythes

Il y a 19 minutes | Manon Jeannotte

BLOGUE INVITÉ. En achetant Clearwater Seafoods, les Mi’kmaq ont montré qu’ils savent brasser des affaires.

Stations de ravitaillement d’hydrogène: la Québécoise Charbone conclut une entente

Il y a 38 minutes | La Presse Canadienne

Charbone a donné en juin le premier coup de pelle de la construction de son usine d’hydrogène vert à Sorel-Tracy.

Hydrogène: le Canada veut aider l'Allemagne, mais des experts ont des réserves

Certains experts croient que l'hydrogène vert a un prix élevé et ne pourra pas aider l’Allemagne à court terme.