À surveiller: Bombardier, CAE et H2O Innovation

Publié le 15/09/2021 à 09:12

À surveiller: Bombardier, CAE et H2O Innovation

Publié le 15/09/2021 à 09:12

Par Jean Gagnon
Le Bombardier Challenger 3500

Le Bombardier Challenger 3500 (Photo: courtoisie)

Que faire avec les titres de Bombardier, CAE et H2O Innovation? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

 

Bombardier (BBD.B, 1,90 $): les investisseurs demeurent tièdes devant la mise à jour du Challenger

Bombardier présentait hier son nouvel avion d’affaires, le Challenger 3500, qui est en fait une version améliorée du Challenger 350, Le nouvel avion devrait entrer en service au cours du 2e trimestre 2022.

Benoit Poirier, analyste chez Desjardins, croit que ce nouvel appareil pourrait aider Bombardier à freiner et à possiblement renverser l’érosion de sa part de marché, lui permettant ainsi de conserver sa position de leader dans le segment des avions d'affaires.

L’analyste se réjouit surtout de la stratégie de Bombardier qui consiste à offrir des mises à niveau qui permettent de maintenir l’attrait pour son portefeuille d’avions tout en évitant de plonger dans des dépenses de design trop dispendieuses.

Par cette nouvelle version du Challenger, Bombardier remodèle l’intérieur de l’appareil par des caractéristiques durables qui vont améliorer le confort, dont le siège Nuage qui est inclus pour la première fois dans ce modèle. Il installe aussi le premier instrument de contrôle par voix de la cabine qui agit sur la lumière, la température et le système de divertissement. Finalement, la pression de la cabine est diminuée de 31%.

Sur le plan environnemental, la nouvelle version du Challenger a reçu une Déclaration environnementale de produit semblable à celle du Global 7500. Bombardier introduit par la même occasion une première solution «eco app» en aviation d’affaires, un outil visant à optimiser le plan de vol et a réduire l’utilisation de carburant et ainsi diminuer l’empreinte environnementale de l’appareil.

Le nouvelle version de l’avion n’inclut pas un nouveau moteur. Cela aurait pu être une bonne addition, croit Benoit Poirier. Par contre, cela limite l’investissement que Bombardier doit assumer.

Notons que les investisseurs ne se sont pas emballés à la suite de la présentation du Challenger 3500, le cours de l’action reculant de 2,5% durant la séance d’hier.

L’analyste de Desjardins maintient pour sa part sa recommandation de «conserver» le titre et son cours cible demeure à 1,75$.

 

 

CAE (CAE, 38,47 $): les dirigeants sont enthousiastes à la suite de l’acquisition de L3Harris

À la une

Hydrogène vert et biocarburants: une future stratégie interventionniste

22/10/2021 | François Normand

ANALYSE. Les Affaires dévoile les grandes lignes de la stratégie que Québec annoncera dans les prochaines semaines.

Bourse: Le Dow Jones conclut sur un record mais la tech s'est repliée

Mis à jour le 22/10/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en légère hausse grâce au secteur de l'énergie.

Titres en action: Corus, Schlumberger, Continental, Honeywell, ...

22/10/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.