À surveiller: BlackBerry, Apple et Tourmaline

Publié le 24/09/2021 à 11:01

À surveiller: BlackBerry, Apple et Tourmaline

Publié le 24/09/2021 à 11:01

Par Catherine Charron

Apple (APPL, 142,94$US): la turbulence chinoise ne devrait pas trop l’affecter

Les dernières nouvelles en provenance de la Chine pourraient inquiéter les observateurs moins bien avertis qui suivent de près le titre d’Apple, mais pas Wamsi Mohan de Bank of America Securities. Ce n’est pas la première fois que la société de Cupertino navigue à travers une tempête chinoise, rappelle-t-il.

Non seulement la Chine est un endroit où elle a créé de nombreux emplois, mais en plus, Apple y retrouve de fervents amateurs de ses téléphones intelligents.

En 2020, 18% des ventes de ses iPhone se sont faites au pays de Xi Jinping. Selon un sondage mené en septembre 2021, 40% des appareils chinois sont plus vieux que le iPhone X, et 17% sont d’une génération plus ancienne que les iPhone 6/6 plus.

Avec la sortie de son plus récent modèle, le iPhone 13, de nombreux utilisateurs pourraient être tentés de mettre la main sur un nouvel appareil. Toujours selon l’enquête, 34% des répondants ont indiqué avoir l’intention de se procurer un de ses téléphones intelligents, et ce, bien que leur prix de base soit plus élevé que ceux de ses concurrents chinois, rapporte Wamsi Mohan.

L’iPhone 13 est néanmoins de 300 à 800 yuans de moins que les appareils équivalents de la génération précédente à leur sortie, et ce malgré la remontée de la monnaie chinoise, fait remarquer l’analyste. Un plus important volume de transaction devrait masquer les pressions exercées sur le prix de vente moyen par le taux de change notamment.

Wamsi Mohan rappelle qu’en Asie pacifique, entre le premier trimestre de l’exercice 2020 et celui de 2021, les parts de marché des appareils Huawei ont reculé de 22,7% à 3,8%, alors que celles d’Apple ont monté de 10,7% à 13,8%. Le prix plus bas de son appareil devrait lui permettre d’en accaparer davantage. Il s’attend à ce qu’au cours de l’exercice 2022, l’entreprise devrait vendre 210 millions (M) d’iPhone, dont 40 à 50 M en Chine seulement.

Quelques risques viennent toutefois assombrir le portrait. Une montée surprise du nationalisme chinois pourrait par exemple affecter la vente de ces téléphones intelligents au pays. L’analyste précise que chaque baisse de 10% des ventes au pays devrait faire reculer ses revenus de 4 milliards de dollars.

Il garde aussi un œil sur la mise en place d’une règlementation plus sévère du gouvernement chinois sur les jeux vidéo, ce qui pourrait freiner la croissance des revenus tirés de l’Appstore au pays.

Malgré tout, par le passé, l’entreprise est parvenue à tirer son épingle du jeu dans des conjonctures défavorables en Chine. Les dernières nouvelles parvenues à ses oreilles ne changent donc pas la position de l’analyste à l’égard du titre, et il maintient sa recommandation à neutre, et son cours cible à 160 $.

Pour consulter le titre de Tourmaline, cliquez sur suivant.

Sur le même sujet

Bourse: le point sur CGI, Nvidia, Qualcomm et Johnson Controls avec Steve Bélisle

26/11/2021 | Denis Lalonde

BALADO. Selon Steve Bélisle, de Manuvie, ces quatre titres sont attrayants pour différentes raisons.

Apple va laisser ses utilisateurs réparer eux-mêmes leur iPhone

17/11/2021 | AFP

La marque à la pomme a longtemps restreint les réparations à ses techniciens dans ses magasins.

À la une

Les États-Unis annoncent un boycott diplomatique des JO de Pékin

15:49 | AFP

Avec ce boycott, aucun représentant du gouvernement des États-Unis n’assistera aux Jeux olympiques ou paralympiques.

Relance du tourisme d'affaires: Québec confie un mandat provincial à Tourisme Laval

Ceux qui ont besoin d’un coup de main pour financer leur prochain événement d’affaires peuvent voir Tourisme Laval.

Consolidation d’actions pour Couche-Tard

La société convertira toutes ses actions de catégorie B en actions de catégorie A sur une base de 1 pour 1.