À surveiller: Banque Royale, Champion et Cogeco

Publié le 10/12/2018 à 09:29

À surveiller: Banque Royale, Champion et Cogeco

Publié le 10/12/2018 à 09:29

Que faire avec les titres de la Banque Royale, Champion Iron Ore et Cogeco Communications? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note: l'auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.

Banque Royale (RY, 94,95$): hausse de recommandation

Valeurs mobilières TD hausse sa recommandation de "conserver" à "achat".

Mario Mendonca indique que sa recommandation antérieure était basée sur une évaluation relative moins attrayante, une exposition plus faible aux activités de détail aux États-Unis et un ratio de capitalisation (CET1) plus faible que l'industrie.

L'analyste dit cette fois qu'en période d'incertitude sur les marchés, il aime la force du marché intérieur (canadien) de la banque et la diversification de son modèle d'affaires. Même s'il dit continuer de croire que le marché bancaire américain est solide, en période d'incertitude élevée (crédit, risque de marché, etc.), il préfère la résilience du marché intérieur.

SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT

Il souligne qu'au cours des 15 dernières années, la Royale a constamment livré des résultats supérieurs à ceux de l'industrie, avec une croissance du bénéfice par action 67% du temps supérieure à celle des pairs.

M. Mendonca souligne que l'institution vient également de terminer l'année avec un ratio de capitalisation sur la moyenne de l'industrie.

En appliquant une prime de multiple de 5% sur les comparables, et précisant que dans les 5-10 dernières années la prime a été de 4,5%, il obtient une cible à 115$.

Le dividende est à 3,92$ (4,1%).

À la une

«Revenir au bureau? Non merci, ça coûte trop cher!»

Il y a 33 minutes | Olivier Schmouker

MAUDITE JOB! «Essence, strationnement, food court... Au secours, le retour partiel au bureau me coûte une fortune!»

Ce qui cloche avec l'expérience voyageur à l'aéroport de Montréal

BLOGUE INVITÉ. Comment se fait-il que l'expérience soit plus fluide à Paris qu'à Montréal?

À surveiller: Bombardier, Pfizer et BMO

Que faire avec les titres Bombardier, Pfizer et BMO? Voici quelques recommandations d’analystes.