À surveiller: Banque Nationale, Kinaxis et Banque TD

Publié le 28/02/2020 à 08:55

À surveiller: Banque Nationale, Kinaxis et Banque TD

Publié le 28/02/2020 à 08:55

Par Jean Gagnon
Une succursale de la Banque Nationale.

(Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de Banque Nationale, Kinaxis et Banque TD? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note: l'auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.

 

Banque Nationale (NA, 70,96): le COVID-19 sera-t-il un facteur?

Les bénéfices par action de la Banque Nationale à son premier trimestre ont excédé les attentes des analystes. Toutefois, ce surplus provient principalement des opérations de sa filiale ABA Bank au Cambodge.

Doug Young, analyste chez Desjardins, se questionne à savoir si la croissance des bénéfices de cette unité pourra se poursuivre à ce rythme en 2020 compte tenu de la propagation du virus COVID-19.

La direction de la banque soutient qu’il est trop tôt pour le dire. Compte tenu de certains autres facteurs positifs, l’analyste maintient toutefois sa recommandation de «conserver», et son cours cible demeure à 72$.

Les bénéfices par action du trimestre ont atteint 1,70$ alors que le consensus des analystes se situait à 1,66$. Les bénéfices de la division Marchés des capitaux ont excédé quelque peu les attentes, mais l’impact sur les bénéfices par action a été de moins de 0,01$.

Du côté des facteurs positifs, le ratio des provisions pour pertes sur prêts se situe à 23 points de base, alors que l’analyste de Desjardins avait prévu 25 points de base. La direction de la banque prévoit qu’à la fin de l’année, le ratio se situera au milieu de sa fourchette de 20 à 30 points de base.

Le ratio du capital de premier rang de la banque se site à 11,7%, légèrement supérieur à la prévision de 11,6% de l’analyste. La direction n’a pas voulu confirmer si elle allait activer plus tôt que prévu son programme de rachats d’actions, qu’elle prévoyait entreprendre un peu plus tard cette année, note l’analyste.

Quant aux facteurs négatifs, il y a bien sûr le COVID-19, mais la banque a aussi inscrit une autre charge de 0,03$ par action pour le Maple Financial Group. Elle dit toutefois croire que ce dossier est maintenant clos, note l’analyste.

Le titre de la Banque Nationale s’est délesté de près de 3% de sa valeur à la suite de la publication de ses résultats. Notons que cela coïncidait avec la chute libre des marchés boursiers provoquée par les craintes de propagation du COVID-19. Toutefois, cela aurait pu être pire si la Bourse de Toronto n’avait pas eu à cesser ses négociations deux heures plus tôt en raison de problèmes techniques. Ce n’est qu’aujourd’hui que nous aurons l’image exacte.

 

Kinaxis (KXS, 112,17 $): de bons résultats lui permettent de résister à l’effet du COVID-19

Sur le même sujet

Boussole boursière: les institutions financières à la course aux dividendes

Édition du 24 Novembre 2021 | Jean Gagnon

BOUSSOLE BOURSIÈRE. L'interdiction auprès des banques à charte canadiennes de hausser les dividendes a été levée.

Les actionnaires des banques canadiennes bientôt récompensés pour leur patience

10/09/2021 | Denis Lalonde

BALADO. Les actionnaires des banques canadiennes seront bientôt récompensés pour leur patience, selon Hélène Paradis.

À la une

Comment rendre infaillible son approvisionnement?

BALADO. PME, sortez votre boule de cristal.

Bourse: Wall Street clôt en hausse après la frayeur du variant Omicron

Mis à jour à 16:43 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine en légère hausse.

À surveiller: Calian, Green Impact Partners et WELL Health Technologies

09:26 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Calian, Green Impact Partners et WELL Health? Voici quelques recommandations d'analystes.