À surveiller: Banque Nationale, Banque Scotia et Microsoft

Publié le 24/08/2021 à 08:43

À surveiller: Banque Nationale, Banque Scotia et Microsoft

Publié le 24/08/2021 à 08:43

Par Dominique Beauchamp
Banque Nationale

La Banque Nationale devrait dévoiler une hausse de 32% de son bénéfice demain. (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de Banque Nationale, Banque Scotia et Microsoft? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

Banque Nationale (NA, 99,54$): un troisième trimestre moins éclatant que les deux derniers en vue

L’abolition des commissions de courtage direct par la Banque Nationale sur les transactions en ligne a volé la vedette la veille des résultats bancaires, mais Meny Grauman de Banque Scotia s’est attardé au troisième trimestre qui sera dévoilé le 25 août.

L’analyste prévoit pour la banque une performance, mitoyenne. La hausse de 32% du bénéfice à 2,25$ par action, se compare au rebond estimé de 44% pour l’ensemble des banques grâce au renversement des provisions pour les pertes sur prêts constituées un an plus tôt et à la performance de la gestion du patrimoine.

Ces attentes mitoyennes reflètent le fait que l’institution québécoise avait particulièrement bien fait lors des deux trimestres précédents.

Malgré tout, Meny Grauman juge que la banque mérite une plus-value par rapport à son secteur étant donné le rendement élevé de l’avoir des actionnaires et de l’actif. Il lui accorde donc un multiple de 11,5 fois les bénéfices projetés en 2022

Aussi, les clients québécois ont plus d’épargne et moins de dettes que la moyenne canadienne tandis que le marché immobilier résidentiel souffre moins de surchauffe qu’ailleurs au pays.

«Les dirigeants ont fait part d’un grand optimiste au sujet des perspectives de la reprise après la pandémie», a-t-il ajouté.

Le départ à la retraite du PDG en octobre pourrait s’avérer un léger vent de dos pour le titre étant donné la feuille de route de création de valeur de Louis Vachon et du rôle de porte-parole pour l’industrie auquel il se prêtait, écrit Meny Grauman.

Aussi, la banque est susceptible d’augmenter son dividende plus que celui des autres banques dès que les autorités réglementaires le permettront, probablement au premier trimestre de 2022.

«Si l’institution voulait revenir à un ratio de distribution de 42% ses bénéfices, le dividende pourrait bondir de 26% en fonction du bénéfice de 8,54$ prévu en 2022», estime l’analyste de Scotia. La banque verse actuellement le tiers de ses bénéfices en dividendes, un ratio bien en deça de la fourchette de 40 à 50% du secteur.

Meny Grauman renouvelle sa recommandation d’achat et relève son cours-cible de 104 à 109$.

Banque Scotia (BNS, 80,23$): mieux que prévu malgré les pressions en Amérique latine 

Sur le même sujet

Louis Vachon se joint à J.C. Flowers & Co.

24/01/2022 | Les Affaires

Sa nomination à titre de partenaire des opérations entre en vigueur dès aujourd’hui.

La Banque Nationale ne ressent pas l'impact financier d'Omicron, pour le moment

La Banque Nationale devra également composer avec la montée de l’inflation en 2022.

À la une

Tendances alimentaires 2022: pas juste pour les foodies

Il y a 25 minutes | Sylvie Cloutier

BLOGUE INVITÉ. Les deux dernières années auront certainement permis à certaines tendances latentes de se démarquer.

La Banque TD veut embaucher 2000 nouveaux travailleurs en technologie

Il y a 8 minutes | La Presse Canadienne

Les nouveaux postes se concentreront sur les technologies et les nouveaux processus pour stimuler les investissements.

La Banque du Canada maintient son taux d'intérêt directeur à 0,25%

La Banque du Canada a prévenu que le taux ne restera pas à cette «valeur plancher» encore bien longtemps.