À surveiller: Banque BMO, MTY et Uni-Sélect

Publié le 23/02/2021 à 08:53

À surveiller: Banque BMO, MTY et Uni-Sélect

Publié le 23/02/2021 à 08:53

Par Dominique Beauchamp
Un mécanicien répare une voiture

Le grossiste de pièces automobiles Uni-Sélect a connu un trimestre moins pire qu'anticipé. (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres de Banque BMO, MTY et Uni-Sélect? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

Banque BMO (BMO, 101,84$): le bénéfice surpasse les attentes par 42% grâce à sa division américaine

La Banque BMO ouvre le bal des résultats bancaires en force.

Comme l’avaient prévu certains analystes, ses activités américaines volent la vedette avec un bond de 67% des profits à 459 millions de dollars (M$) au premier trimestre.

De meilleurs revenus que prévu (en hausse de 7%), mais moins de dépenses d’exploitation (en baisse de 7%) et le renversement de 25 M$ de provisions pour pertes sur prêts ont produit cette forte hausse au sud de la frontière.

Quant aux activités canadiennes bancaires de base, leur bénéfice a augmenté de 5% à 737 M$ grâce à une légère hausse de 1% des revenus et au recul de 3% des dépenses autres que d’intérêts.

Les prêts accordés ont augmenté de 3% au Canada tandis que les provisions ont diminué de 44 M$, par rapport au trimestre antérieur.

Globalement, la banque a aussi mis de côté moins de réserves pour d’éventuelles pertes sur prêts. Les provisions ont diminué de 432 à 156 M$ entre le quatrième et le premier trimestre. C’est nettement moins que les provisions prévues de 547 M$ par Scott Chan, de Canaccord Genuity.

Toutes les divisions ont contribué à la performance, note Scott Chan, de Canaccord Genuity: les profits avant impôts et provisions ont augmenté de 16% globalement, et la hausse est de 24% aux États-Unis. La gestion du patrimoine a accu ses profits de 18% tandis que la division des marchés des capitaux a augmenté les siens de 34%.

La banque a amélioré la marge d’intérêts, soit l’écart entre les intérêts versés sur les dépôts et ceux payés sur les prêts, par rapport au trimestre antérieur. Aux États-Unis, cette hausse a été de 17 points de pourcentage, au Canada, de 6 points de pourcentage.

La baisse de 1% des dépenses d’exploitation globale a procuré à la banque un levier de rentabilité de 7,1% tandis que son ratio d’efficacité s’est amélioré de 60,3 à 56,3% depuis un an, précise l’analyste.

En bout de ligne, le bénéfice net bondit de 27% à 3,06$ par action, ce qui est 42% de plus que le consensus de 2,15$ par action.

La Banque BMO termine le premier trimestre bien capitalisée: le ratio de capital réglementaire a augmenté de 50 points de pourcentage à 12,4%, par rapport au trimestre précédent.

La banque a aussi dégagé un rendement de l’avoir des actionnaires de 15,8%, en forte hausse de 230 points de pourcentage par rapport à un an plus tôt. Cela dépasse l’objectif que vise la banque à moyen terme de 15%, indique Scott Chan.

En attendant la téléconférence, l’analyste maintient sa recommandation d’achat et son cours cible de 106,50$.

MTY (MTY, 49,86$): les doutes n’ont pas leur place

Sur le même sujet

Les banques canadiennes prêtes à hausser leurs dividendes

27/08/2021 | Denis Lalonde

BALADO. Les banques canadiennes sont prêtes à relever leurs dividendes, selon Nicolas Vaugeois, de Fiera Capital.

Titres en action: Stellantis & Foxconn, Delta Air Lines, BMO, ...

Mis à jour le 24/08/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À la une

En route pour l'environnement

Édition du 13 Octobre 2021 | Nicolas St-Germain

MILLE MOTS. Parmi les Canadiens sur le point d’acheter une voiture, 35 % d’entre eux envisagent de se procurer...

Prochain redécoupage: le Canada aura 342 circonscriptions, le Québec perd un siège

Il y a 25 minutes | La Presse Canadienne

Le nombre de sièges est recalculé tous les dix ans après un recensement.

Goldman Sachs voit son bénéfice bondir mais reste attentif aux risques pesant sur l'économie

14:00 | AFP

Il a été tiré par les revenus générés par la division de banque d’investissement, qui se sont envolés de 88%.