À surveiller: Apple, Boralex et Walt Disney

Publié le 22/11/2022 à 09:51

À surveiller: Apple, Boralex et Walt Disney

Publié le 22/11/2022 à 09:51

Par Denis Lalonde
Une boutique Apple

La production des nouveaux modèles d'iPhone en Chine tourne encore au ralenti. (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres d'Apple, Boralex et Walt Disney? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée par les analystes.

 

Apple (AAPL, 148,01$US) : les problèmes d’approvisionnement en provenance de la Chine persistent

La demande pour les iPhone 14 Pro et Pro Max reste élevée. Toutefois, la production de ces appareils en Chine reste affectée par les restrictions liées à la COVID-19.

L’analyste Michael Walkley, de Canaccord Genuity, prévoit que la demande sera supérieure à l’offre au moins jusqu’au trimestre qui se terminera en mars 2023. En ce moment, selon les modèles et les couleurs, les délais d’attente sont d’environ trois à quatre semaines ou plus.

«Nous croyons que la demande pour les appareils restera forte et que les commandes perdues durant le trimestre qui se terminera en décembre seront transférées au trimestre suivant quand la disponibilité des appareils s’améliorera», croit-il.

Il ajoute que le fournisseur de services de télécommunications américain AT&T, qui possède la plus importante base d’utilisateurs d’iPhones, a aussi les temps d’attente les plus longs.

«La politique zéro COVID en Chine affecte les activités à l’usine de Zhengzhou. Cela nous force à réduire nos prévisions de revenus provenant de la vente d’appareils pour la période cruciale des Fêtes», explique-t-il.

Pour les exercices 2023 et 2024, l’analyste prévoit que les revenus liés aux ventes d’iPhones totaliseront respectivement 199,7 milliards de dollars américains (G$US) et de 221,1G$US. Auparavant, ces sommes étaient de 206G$US et de 235,2G$US.

Sa prévision de bénéfice par action pour l’exercice 2023 passe de 5,82$US à 5,73$US, alors que celle de 2024 est réduite de 6,87$US à 6,53$US.

Il croit qu’Apple, dont l’écosystème compte 1,8 milliard d’appareils en utilisation, dont 1 milliard d’iPhones, continuera de produire d’importants revenus du côté des services à long terme. «Nous prévoyons que la croissance des services à haute marge bénéficiaire sera plus importante que celle de l’entreprise dans son ensemble et tirera la rentabilité d’Apple à la hausse», dit-il.

Michael Walkley souligne qu’Apple possède des liquidités de 49 milliards de dollars américains et que l’équipe de direction devrait poursuivre son programme de rachat d’actions pour profiter de l’évaluation actuelle du titre.

L’analyste réitère malgré tout sa recommandation d’achat sur le titre d’Apple et son cours cible sur un an de 200 dollars américains, estimant que le cycle de remplacement des téléphones vers la technologie 5G durera encore quelques années.

 

 

Boralex (BLX, 37,00$): le temps d’acheter sur faiblesse, selon l’analyste de la Scotia

Sur le même sujet

À surveiller: Apple, Saputo et Aritzia

09/01/2023 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Apple, Saputo et Aritzia? Voici quelques recommandations d’analystes.

À surveiller: Apple, Calian et Groupe TMX

28/11/2022 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Apple, Calian et Groupe TMX ? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

Bourse: Wall Street finit dans le vert après la modeste hausse des taux de la Fed

Mis à jour à 17:01 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en légère baisse.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour à 16:59 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller : BRP, TVA et General Motors

Que faire avec les titres de BRP, Groupe TVA et General Motors?