À surveiller: Amazon, TC Transcontinental et Lightspeed

Publié le 31/01/2023 à 09:39

À surveiller: Amazon, TC Transcontinental et Lightspeed

Publié le 31/01/2023 à 09:39

Par Denis Lalonde

Lightspeed (LSPD, 24,07$): la CIBC plus pessimiste que le consensus des analystes

L’entreprise montréalaise de solutions de paiements Lightspeed dévoilera les résultats financiers du troisième trimestre de son exercice 2023 avant l’ouverture des marchés boursiers le 2 février et l’analyste Todd Coupland, de Marchés des Capitaux CIBC, s’attend à une croissance organique des revenus de 23% sur un an, ce qui est conforme aux prévisions du consensus des analystes selon FactSet.

«Pour le quatrième trimestre, nos inquiétudes sont que le consensus est trop optimiste, anticipant une croissance des revenus de 30% sur un an, alors que nous prévoyons une augmentation de 26,5%», ajoute-t-il.

L’analyste explique que le titre de Lightspeed est attrayant en ce moment, mais il recommande tout de même la prudence jusqu’à ce que la question des prévisions trop optimistes soit résolue. «À 2,5 fois le ratio valeur d’entreprise/revenus de l’exercice 2023, nous réitérons notre recommandation de surperformance», dit-il, précisant que les entreprises du secteur ont un ratio moyen de 3,7 fois, alors que celles qui font partie de l’indice infonuagique Bessemer Venture Partners (BVP Cloud Index) ont un ratio médian de 4,6 fois. En donnant au titre de Lightspeed un ratio de 4,6 fois, Todd Coupland arrive à un cours cible sur un an de 34,00$.

Au troisième trimestre, l’analyste de la CIBC anticipe des revenus de 187,8 millions de dollars américains (M$US), comparativement à 188,4M$US pour le consensus, et à une perte par action de 0,03$ (consensus -0,05$).

«Nous applaudissons le fait que Lightspeed se concentre sur sa performance opérationnelle, mais en regard des tendances macroéconomiques actuelles, le volume total des transactions et l’ajout de nouveaux clients se feront probablement à des rythmes plus lents», explique l’analyste.

Ce dernier rappelle que l’objectif de la direction de l’entreprise est que son bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) atteigne le point d’équilibre durant son exercice 2024. Sa thèse repose sur le fait que la taille totale du marché est composée de 2,5 millions de petites et moyennes entreprises aux besoins parfois complexes dans les industries du commerce de détail et des services de restauration et d’hôtellerie. Selon lui, la plateforme de Lightspeed comporte des avantages pour les clients aux besoins complexes, sans oublier que la rentabilité est en vue pour l’exercice 2024 grâce à une hausse des revenus et à une diminution des coûts nécessaire pour recruter de nouveaux clients et utilisateurs.

 

Sur le même sujet

Amazon identifiera les certifications de Les Produits du Québec

Mis à jour le 19/02/2024 | La Presse Canadienne

Amazon est le deuxième grand détaillant américain à se joindre à l’initiative, après Walmart.

Six pays prolongent un compromis sur la taxation des géants du Web

Mis à jour le 15/02/2024 | AFP

Les pays font face au retard pris par un accord plus large sous l'égide de l'OCDE.

À la une

L'art de composer avec la météo sur les terrains de golf

20/03/2024 | Claudine Hébert

INDUSTRIE DU GOLF. Les clubs de golf doivent ajuster leur mode d'opération et leurs stratégies marketing.

Cinq suggestions pour «pimper» votre tournoi de golf

20/03/2024 | Claudine Hébert

INDUSTRIE DU GOLF. Voici cinq entreprises qui ont ce qu'il faut pour surprendre vos participants.

L'Iran a lancé une attaque de drones contre Israël

13/04/2024 | AFP

L’Iran a juré de «punir» Israël après une frappe le 1er avril contre son consulat à Damas.