À surveiller: Alphabet, Dollarama et Shopify

Publié le 26/04/2022 à 08:40

À surveiller: Alphabet, Dollarama et Shopify

Publié le 26/04/2022 à 08:40

Par Charles Poulin

Shopify (SHOP, 459,97 $ US): changement bénéfique à la structure des actions

Banque Royale Marchés des capitaux voit d’un œil positif le changement proposé à l’actionnariat de Shopify, qui permettrait d’assurer que l’entreprise reste sous contrôle du fondateur.

La proposition de transformer les actions de catégorie B du fondateur de Shopify, Tobi Lutke, en actions de catégorie «fondateur» est sans aucun doute contentieuse, avoue l’analyste Drew McReynolds. Plusieurs propositions sont aussi généreuses pour lui, mais le bénéfice pour les actionnaires que l’entreprise reste sous sa direction dépasse le risque. La ratification de l’entente par les actionnaires pourrait permettre la réalisation d’aspirations de longue date et maximiser la valeur à long terme pour les détenteurs d’actions.

Le changement permettrait à Tobi Lutke d’obtenir 40% du vote, l’obligerait à demeurer au sein de l’entreprise et ne permettrait pas de transfert intergénérationnel. La Banque Royale qualifie de «généreuse» la clause qui lui permet de vendre jusqu’à 70% de ses actions tout en conservant 40% du vote.

Le risque, selon elle, se situe hypothétiquement le jour où le fondateur cesserait d’agir dans l'intérêt de Shopify. L’institution financière estime que c’est un «troc acceptable» compte tenu de la feuille de route de l’entreprise et de Tobi Lutke, mais aussi parce que des études ont démontré que les entreprises dont le fondateur est encore aux commandes tendent à produire plus de valeur pour les actionnaires.

La Banque Royale garde également en tête les nombreux exemples où, selon elle, le fondateur de Shopify a pris de difficiles décisions, mais qui étaient les meilleures à long terme.

Shopify possède un vaste marché global, mais est active dans un secteur en pleine évolution. La valeur créée rapidement par les technologies sous-entend un risque de perturbation subséquente, ajoute la Banque Royale. Un fondateur avec le contrôle du vote peut fournir à l’entreprise la meilleure chance de succès à long terme et donc la possibilité de maximiser sa valeur.

Le titre de Shopify risque de demeurer volatil à court terme. La Banque Royale abaisse son cours cible de 1300 $ à 1000 $, notamment en raison des compressions multiples au sein des titres de logiciels à croissance rapide. Elle maintient toutefois sa prévision de «surperformance».

Sur le même sujet

À surveiller: Metro, Cargojet et Canopy Growth

Il y a 37 minutes | Charles Poulin

Que faire avec les titres Metro, Cargojet et Canopy Growth? Voici quelques recommandations d’analystes.

Titres en action: Pfizer, BioNTech, Banque Scotia

Mis à jour le 26/09/2022 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À la une

À surveiller: Metro, Cargojet et Canopy Growth

Il y a 37 minutes | Charles Poulin

Que faire avec les titres Metro, Cargojet et Canopy Growth? Voici quelques recommandations d’analystes.

Les nouvelles du marché

Mis à jour il y a 47 minutes | Refinitiv

L'OPEP+ discute pour diminuer sa production, Teck Resources et son projet Zafranal, Ouragan Ian et Google.

Études: les partisans du PCQ mangent de la viande

Les caquistes privilégient la voiture alors que les solidaires sont nombreux à être écoanxieux, révèle une étude.